ATP - Winston Salem : Mannarino s'impose en plus de 3h30 en sauvant quatre balles de match

ATP - Winston Salem : Mannarino s'impose en plus de 3h30 en sauvant quatre balles de match©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 23 août 2022 à 08h30

Adrian Mannarino s'est qualifié pour le deuxième tour du tournoi de Winston Salem en disposant de Christopher O'Connell en trois sets et 3h32 de jeu, après avoir sauvé quatre balles de match.


Eliminé d'entrée à Cincinnati par Steve Johnson, Adrian Mannarino s'est inscrit à Winston Salem afin d'engranger des victoires et de la confiance avant l'US Open. Il en tient au moins une ! Le n°65 mondial a en effet passé un tour en Caroline du Nord, en disposant de l'Australien Christopher O'Connell, 121eme. Mais que ce fut compliqué ! Il lui a fallu 3h32 pour s'imposer en trois tie-breaks, en sauvant quatre balles de match. Dans cette rencontre entre deux bons serveurs (21 aces, 56% de premières balles pour l'Australien, 8 aces, 57% pour le Français), qui n'ont été breakés que deux fois, cela s'est joué à pas grand chose. Dans le premier set, Mannarino a manqué deux balles de break à 1-1 et s'est finalement imposé 7-4 au jeu décisif. Dans le deuxième, chaque joueur s'est procuré une balle de break, et là, c'est O'Connell qui l'a emporté 7-3 au tie-break. Il a donc fallu disputer une troisième manche, et elle s'est avérée différente des autres, puisque les deux joueurs ont enfin réussi à breaker. Mannarino a été le premier, prenant le service adverse à 1-1, mais son adversaire a immédiatement égalisé (1-1). Le Français a de nouveau breaké à 4-4 et s'est alors procuré deux balles de match lors d'un très long jeu. Mais O'Connell les a sauvées et a fini par revenir à 5-5. "Manna" est ensuite passé tout près de la catastrophe, puisque l'Australien a mené 6-5 0-40. Mais point après point, le 65eme mondial a sauvé les trois balles de match, puis encore une autre un peu plus tard, et a égalisé à 6-6. Tout s'est donc encore joué au tie-break, et Mannarino s'est montré le plus fort en le gagnant 7-3. Il verra donc le deuxième tour, face au Finlandais Emil Ruusuvuori, tête de série n°9, qu'il a battu en octobre 2020 à Nur-Sultan.

Thiem s'arrache, Basilashvili n'avance plus


A noter également ce lundi la victoire de Dominic Thiem, qui débutait sa saison sur dur, alors que se profile l'US Open, qu'il a remporté il y a deux ans. L'Autrichien, comme Mannarino, a dû batailler mais l'a emporté 6-7, 7-5, 7-6 en 3h10 contre Jeffrey Wolf, en sauvant deux balles de match dans le dernier tie-break. Le 231eme mondial défiera la tête de série n°1, Grigor Dimitrov, qu'il n'a plus battu sur dur depuis février 2016. Enfin, la première tête de série en lice dans le tournoi a pris la porte. Il s'agit de Nikoloz Basilashvili (n°6), qui a été éliminé par Thiago Monteiro (6-4, 6-1 en 1h08). Le Géorgien n'a plus gagné depuis le deuxième tour de Wimbledon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.