ATP - Winston-Salem : Fin de parcours pour Gasquet et Bonzi

ATP - Winston-Salem : Fin de parcours pour Gasquet et Bonzi©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 26 août 2022 à 08h17

Contrairement à Adrian Mannarino, Richard Gasquet et Benjamin Bonzi se sont inclinés en quarts de finale à Winston-Salem, respectivement face à Laslo Djere et Botic van de Zandschulp.



Adrian Mannarino sera le seul représentant tricolore en demi-finales à Winston-Salem. Opposé à Laslo Djere, Richard Gasquet n'a pas su saisir sa chance. Un quart de finale qui a tout d'abord vu les deux joueurs perdre leur premier jeu de service mais c'est bien le Serbe qui a fini par prendre l'ascendant, non sans avoir écarté deux nouvelles balles de break. Menant alors quatre jeux à deux, le 89eme mondial a fait preuve de solidité pour conclure le premier set dès que l'occasion s'est présentée. Le Biterrois a alors répondu, prenant le service de son adversaire d'entrée de deuxième manche. Un avantage qui n'a jamais été remis en cause par Laslo Djere, qui n'a tout simplement pas eu la moindre opportunité de débreak. Après avoir laissé passer une première balle de set sur le service de son adversaire, Richard Gasquet a relancé le match sur sa mise en jeu et sans forcer. Le dernier set a tout d'abord vu les deux joueurs se rendre coup pour coup. Breaké d'entrée après avoir vu trois occasions de prendre le service de Laslo Djere lui échapper, le 91eme mondial a su revenir à trois jeux partout. Dès lors, aucun des deux joueurs n'a su prendre l'ascendant et c'est fort logiquement qu'un jeu décisif est venu les départager. Richard Gasquet a très vite pris l'ascendant au point d'avoir deux balles de match dont une sur son service. Toutefois, Laslo Djere a su réagir et, au bout d'une série de quatre points remportés consécutivement, conclure la rencontre en sa faveur (6-4, 3-6, 7-6 en 2h43'). Pour une place en finale, le Serbe retrouvera le qualifié suisse Marc-Andrea Huesler, tombeur de la tête de série numéro 3 Jack Draper (6-4, 6-4 en 1h21').

Bonzi a tout tenté en vain

Benjamin Bonzi, de son côté, n'a pas plus été en réussite à l'occasion de son duel face à Botic van de Zandschulp, tête de série numéro 2 à Winston-Salem. Une rencontre qui a tout d'abord vu les deux joueurs s'accrocher solidement à leurs jeux de service. Aucune balle de break n'a été à signaler durant les douze jeux, dont peu ont été réellement accrochés et cinq se sont conclus blancs. C'est donc un tiebreak qui a permis de départager le Français et le Néerlandais. Si Benjamin Bonzi a très vite pris l'ascendant, il n'a jamais su décrocher Botic van de Zandschulp qui, à la deuxième balle de set, a pu virer en tête au terme de la première manche. La deuxième n'a pas démarré sur le même tempo car, sur la toute première balle de break de la rencontre, c'est le Français qui a su prendre le service de son adversaire. Toutefois, après avoir manqué deux balles de double break et sauvé trois balles de débreak, le 50eme mondial a fini par céder et a vu Botic van de Zandschulp égaliser à trois jeux partout. Les habitudes du premier set ont alors fait leur retour et aucun des deux joueurs n'a été mis en difficulté sur son service jusqu'au jeu décisif. Un tiebreak qui a été l'exact opposé de celui du premier set. En effet, le Néerlandais a immédiatement pris l'ascendant, remportant les cinq premiers points. Benjamin Bonzi a alors débloqué son compteur... sans pouvoir ajouter un deuxième point. A sa première balle de match, Botic van de Zandschulp a mis fin aux débats (7-6, 7-6 en 2h03') et sera l'adversaire d'Adrian Mannarino pour une place en finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.