ATP - Winston Salem : Bonzi et Mannarino filent en huitièmes

ATP - Winston Salem : Bonzi et Mannarino filent en huitièmes©Panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 24 août 2022 à 08h00

Benjamin Bonzi et Adrian Mannarino ont respectivement disposé de Kyle Edmund et d'Emil Ruusuvuori pour valider leur ticket pour les huitièmes de finale à Winston Salem.



Benjamin Bonzi a fait respecter son statut. Le Français, 50eme joueur mondial et tête de série n°10, s'est qualifié pour les huitièmes de finale du tournoi ATP 250 de Winston Salem aux Etats-Unis, sur dur, après sa victoire face au Britannique Kyle Edmund, 665eme joueur mondial, en deux sets (6-4, 7-6 (5)) et 1h45 de jeu. Dans la première manche, le Français s'est procuré une première balle de break d'entrée. De 2-1 à 4-2 en faveur du Tricolore, aucun des deux joueurs n'a alors ensuite remporté son service. A ce petit jeu-là, c'est Benjamin Bonzi qui avait encore un break d'avance, même si celui-ci a été effectué à sa deuxième opportunité. A 5-3, le milieu classé des deux a bien failli prendre un nouveau service à son adversaire du jour, ce qui lui aurait permis de conclure cette première manche, mais malgré deux possibilités, il n'est pas parvenu à ses fins. Ce n'était que partie remise et c'est sur son service suivant que le 50eme joueur mondial a mis un point final à ce premier set (6-4). Enfin, dans la deuxième et dernière manche, à 1-1, la tête de série n°10 s'y est reprise à deux fois pour breaker. A 4-3, le Français a dû sauver deux balles de débreak. Sur sa mise en jeu suivante, le Tricolore s'est procuré une balle de match, avant finalement de perdre son service. Les deux joueurs sont allés jusqu'au tie-break. Un jeu décisif plutôt serré mais que le Français a fini par remporter (7-6 (5)).

Mannarino n'a pas forcé

Adrian Mannarino n'a pas vraiment fait de détails. Le Français, 65eme joueur mondial, a assez aisément disposé du Finlandais Emil Ruusuvuori, 44eme joueur mondial et tête de série n°9, en deux sets (6-4, 6-1) et 1h28 de jeu. Dans la première manche, le Français s'est procuré une première balle de break d'entrée. Avant de faire le break au meilleur des moments, soit au moment de conclure et d'empocher cette première manche (6-4). Enfin, dans la deuxième et dernière manche, le Tricolore a, cette fois, effectué le break d'entrée, même s'il s'y est repris à deux fois, avant de sauver trois balles de débreak dans la foulée. A nouveau au meilleur des moments, soit à 4-1, Adrian Mannarino a pris un nouveau service à son adversaire du jour. Pour mettre un point final à cette rencontre dans la foulée, à sa deuxième opportunité (6-1). Au tour suivant, il affrontera l'Espagnol Albert Ramos-Viñolas, 42eme joueur mondial et tête de série n°8, qui a sorti l'Australien John Millman, 104eme joueur mondial, en deux manches (6-4, 6-4) et 1h34 de jeu.

Dimitrov a abandonné

Qualification également pour le Néerlandais Botic van de Zandschulp, 23eme joueur mondial et tête de série n°2, contre son compatriote Tallon Griekspoor, 46eme joueur mondial et lucky loser ((7-6 (5), 6-3) et 1h48 de jeu), pour l'Américain Maxime Cressy, 34eme joueur mondial et tête de série n°4, face à l'Australien James Duckworth, 84eme joueur mondial ((6-3, 6-3) et 1h18 de jeu), pour le Britannique Jack Draper, 55eme joueur mondial et tête de série n°13, contre l'Italien Fabio Fognini, 61eme joueur mondial ((6-2, 4-6, 6-1) et 1h57 de jeu), pour l'Italien Lorenzo Sonego, 63eme joueur mondial et tête de série n°14, face au Chilien Alejandro Tabilo, 72eme joueur mondial ((7-5, 6-1) et 1h24 de jeu) et pour l'Espagnol Jaume Munar, 57eme joueur mondial et tête de série n°15, face au Taiwanais Chun Hsin Tseng, 85eme joueur mondial ((6-3, 6-4) et 1h31 de jeu). En revanche, c'est terminé pour le Bulgare Grigor Dimitrov, 19eme joueur mondial, bénéficiaire d'une wild card et tête de série n°1, qui a abandonné face à l'Autrichien Dominic Thiem, 231eme joueur mondial et bénéficiaire d'une wild card, après 1h00 de jeu et alors que le score était de 0-6, 4-2 pour l'Autrichien, pour l'Espagnol Pedro Martinez, 54eme joueur mondial et tête de série n°12, battu d'entrée par l'Américain Steve Johnson, 115eme joueur mondial ((7-6 (2), 6-2) et 1h28 de jeu) et pour le Portugais Joao Sousa, 59eme joueur mondial et tête de série n°16, sorti d'entrée par le Serbe Laslo Djere, 89eme joueur mondial ((4-6, 6-3, 7-6 (5) et 2h50 de jeu).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.