ATP : Une association des joueurs dissidente créée à l'initiative de Novak Djokovic ?

ATP : Une association des joueurs dissidente créée à l'initiative de Novak Djokovic ?©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 29 août 2020 à 09h40

Selon une information du New York Times, une réunion des joueurs prévue en marge de l'US Open devrait acter la création d'une association des joueurs dissidente de l'ATP, avec Novak Djokovic pour mener la fronde.

 

Alors que Roger Federer a appelé à l'union du tennis féminin et du tennis masculin, Novak Djokovic fomente-t-il la désunion au sein de l'ATP ? Selon une information publiée ce vendredi par le quotidien américain The New York Times, le numéro 1 mondial a démissionné de son poste de président du Conseil des Joueurs de l'ATP. Un sujet que le Serbe n'a pas abordé à l'occasion de la conférence de presse d'après-match à la suite de sa victoire dans la douleur face à Roberto Bautista Agut en demi-finale du Masters 1000 de Cincinnati, puisque ce dernier ne s'est pas présenté face à la presse, les organisateurs du tournoi assurant que Novak Djokovic souffrait d'une nuque douloureuse à la sortie du court. Une démission qui ne serait pas la seule au sein du Conseil des Joueurs de l'ATP puisque Vasek Pospisil, très critique depuis plusieurs mois, et John Isner suivraient le mouvement.

Vers la création de la PTPA par Djokovic et consorts ?

Le Canadien, 92eme joueur mondial, n'a pas attendu une éventuelle communication de Novak Djokovic pour confirmer sa position. « Après deux ans au sein du Conseil des Joueurs de l'ATP, je démissionne de mon poste en tant que représentant des joueurs classés entre la 51eme et la 100eme place, annonce Vasek Pospisil dans un communiqué publié sur son compte Twitter officiel. Il est devenu évident que, en tant que même du Conseil des joueurs, il est très difficile, si ce n'est impossible, d'avoir un impact significatif sur les décisions prises par notre circuit au sein de la structure actuelle de l'ATP. » Ces démissions en cascade pourraient ouvrir la porte à une sécession de certains joueurs. En effet, selon le New York Times, une réunion devrait prochainement avoir lieu en marge de l'US Open afin de créer une nouvelle association des joueurs, dissidente de l'ATP, qui devrait être baptisée PTAP (Association des Joueurs de Tennis Professionnels) et dont le but serait de défendre au mieux les intérêts des 500 premiers joueurs et 200 premières paires de double.


Gaudenzi sur le front pour éviter le chaos

Si, selon un document qu'à pu se procurer le New York Times, « le but de la PTPA n'est pas de remplacer l'ATP mais de fournir aux joueurs une structure d'auto-gouvernance, indépendante de l'ATP, et qui réponde aux besoins et aux préoccupations des joueurs membres », Andrea Gaudenzi a déjà réagi au travers d'un message transmis aux joueurs via courrier électronique, que le quotidien L'Equipe a pu se procurer. « La question d'une association séparée est un sujet extrêmement important qui ne doit pas être pris à la légère, assure le président de l'ATP. Se joindre à elle remettrait en question l'existence de l'ATP, qui s'est construite sur le principe d'un partenariat égal entre les joueurs et les tournois depuis trente ans. » L'ancien joueur, qui a remplacé Chris Kermode à la tête de l'ATP à l'initiative de Novak Djokovic, assure également que le tennis masculin est « dans le temps de l'union et de la collaboration » et que la « bataille n'est pas les uns contre les autres ». Mais face à une fronde de joueurs mécontents de la gestion de la crise sanitaire par l'ATP... mais également du partage des richesses entre l'ATP, les organisateurs et les joueurs, l'intervention d'Andrea Gaudenzi est sans doute trop tardive pour éviter une sécession qui pourrait créer le chaos dans le tennis masculin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.