ATP - Umag : Moutet battu par Bagnis

ATP - Umag : Moutet battu par Bagnis©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 28 juillet 2022 à 19h20

Après avoir passé les qualifications, Corentin Moutet n'ira pas plus loin que les huitièmes de finale à Umag, battu en deux manches par Facundo Bagnis.



Corentin Moutet s'arrête en huitièmes de finale. Entré dans le tableau final du tournoi ATP d'Umag après être passé par les qualifications, le 116eme mondial a lourdement chuté face à Facundo Bagnis. S'il a su mettre l'Argentin en grande difficulté sur son premier jeu de service, le Tricolore n'a pas su convertir les trois occasions de break qui se sont présentées à lui. Le 120eme mondial, de son côté, a bien moins hésité quand il lui a fallu prendre le service de Corentin Moutet. Toutefois, ce dernier a répondu du tac-au-tac pour effacer ce break de retard. Néanmoins, sur un jeu blanc, Facundo Bagnis a repris l'avantage. Dans une première manche accrochée, durant laquelle aucun des huit premiers jeux n'a été conclu sans balle de break, les deux joueurs se sont rendu coup pour coup mais c'est bien l'Argentin qui a eu le dernier mot afin de virer en tête dans cette rencontre.

Moutet a sombré

Au service pour démarrer la deuxième manche, Corentin Moutet a pu tenir son engagement sans trop de difficultés. Toutefois, ce jeu a été le dernier inscrit par le Tricolore dans ce huitième de finale sur la terre battue croate. Plus à l'aise sur cette surface, Facundo Bagnis a une nouvelle fois pris l'ascendant sur le 116eme mondial. Jamais inquiété sur sa mise en jeu, l'Argentin a converti trois de ses cinq balles de break dans ce set absolument à sens unique. A sa deuxième balle de match et à l'issue d'une série de six jeux remportés consécutivement, Facundo Bagnis a validé sans peine son billet pour les quarts de finale du tournoi (6-3, 6-1 en 1h26'). L'opposition risque toutefois d'être plus corsée aux portes du dernier carré puisque la tête de série numéro 1 Carlos Alcaraz pourrait être sur son chemin en cas de succès face à Norbert Gombos.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.