ATP : Turin accueillera le Masters à partir de 2021

ATP : Turin accueillera le Masters à partir de 2021©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 24 avril 2019 à 11h22

Comme attendu, le Masters ATP va quitter Londres pour Turin à partir de la saison 2021, et ce pour cinq éditions, jusqu'en 2025. L'ATP l'a officialisé ce mercredi.



Après Tokyo, Paris, Barcelone, Boston, Melbourne, Stockholm, Houston, New York, Francfort, Hanovre, Lisbonne, Sydney, Shanghai et Londres, Turin hébergera le Masters ATP (créé en 1970) de 2021 à 2025. L'ATP a annoncé officiellement ce mercredi ce qui n'était encore que supposition auparavant. L'instance avait lancé un appel à candidature et retenu en décembre dernier Londres (hôte depuis 2009), Manchester, Singapour, Tokyo et Turin. Et Turin a donc remporté la mise. Après douze ans de bons et loyaux services, Londres, qui aura eu le deuxième bail le plus long de l'histoire (après les treize ans de New York dans les années 1970-1980), va donc dire adieu au Masters, et à ses 250 000 spectateurs annuels, qui va pendre la direction du Nord de l'Italie et du Piémont.

Pas encore de tournoi ATP à Turin



Avant que Turin ne rafle définitivement la mise, Tokyo semblait ne pas avoir dit son dernier mot, d'autant que la présence de Kei Nishikori dans le Top 10 permettait d'attirer davantage de public (le meilleur Italien actuel, Marco Cecchinato, est actuellement 16eme). Mais la perspective de retourner jouer en Asie en novembre alors que le circuit ATP y est déjà allé en septembre-octobre a semble-t-il déplu aux meilleurs joueurs du monde, souvent exténués en fin de saison. Contrairement à Tokyo, Turin n'organise pas de tournoi ATP durant la saison, se contentant d'un tournoi Challenger sur terre battue en 2016. Seul Rome (et Milan pour le Masters Next Gen) figure à ce jour au calendrier de l'élite du tennis masculin parmi les villes italiennes. Désormais, cela ne sera plus le cas. Et à partir de 2021, les meilleurs joueurs de la saison se mesureront sur le court du Pala Alpitour, devant 15 000 personnes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.