ATP - Tokyo : Shapovalov enchaîne, Fritz en trois sets

ATP - Tokyo : Shapovalov enchaîne, Fritz en trois sets©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 05 octobre 2022 à 10h53

Finaliste du tournoi de Séoul dimanche, Denis Shapovalov n'a pas manqué ses débuts à Tokyo, avec une victoire sur Steve Johnson qui lui ouvre la porte des huitièmes de finale. Qualification également de Taylor Fritz au détriment de James Duckworth.




Denis Shapovalov n'est pas resté trop longtemps abattu après avoir perdu la quatrième finale de sa carrière, dimanche à Séoul contre un joueur largement à sa portée (Yoshihito Nishioka, 56eme mondial). Le Canadien a rapidement pris la direction de Tokyo, où il entrait en lice ce mercredi en seizièmes de finale. Et le n°22 mondial, tête de série n°7 dans la capitale japonaise, a tenu son rang en disposant de Steve Johnson (112eme) sur le score de 6-3, 7-6 en 1h25. "Shapo" a servi 11 aces et 76% de premières balles, et n'a pas eu la moindre balle de break à défendre. Il a pris le service de l'Américain à 3-3 et 5-3 dans le premier set (3 points perdus sur sa mise en jeu), avant de remporter le deuxième 7-3 au tie-break, à l'issue d'une manche très rapide faite de sept jeux blancs. Denis Shapovalov, actuellement 20eme à la Race (il lui faudra donc un miracle pour aller au Masters de Turin) disputera les huitièmes de finale face au qualifié japonais Noguchi.

Fritz lâche un set

Le n°11 mondial Taylor Fritz disputait quant à lui son premier match hors Coupe Davis et Laver Cup depuis sa défaite d'entrée à l'US Open, et il a décroché son billet pour les huitièmes de finale. L'Américain a un peu galéré, mais s'est imposé 6-2, 6-7, 6-1 en 1h46 contre James Duckworth (109eme). Auteur de 24 aces au total, il a signé un très bon début de match, avec des breaks à 1-1 et 4-2 pour gagner le premier set en ne perdant que quatre points sur son service. Mais dans le deuxième, il s'est retrouvé mené 5-2 et est revenu à 5-5, avant de finalement s'incliner au jeu décisif (7-2). Une joie de courte durée pour Duckworth, qui n'a ensuite pas existé dans le dernier set, en perdant les cinq derniers jeux à partir de 1-1, juste après avoir manqué deux balles de break. Fritz, actuellement 10eme à la Race, peut toujours espérer aller au Masters de Turin, mais il faudra déjà battre le lucky-loser japonais Moriya au tour suivant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.