ATP - Sofia : Mannarino affrontera Sinner pour une place en finale

ATP - Sofia : Mannarino affrontera Sinner pour une place en finale©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 12 novembre 2020 à 22h11

Deux semaines après Noursoultan, Adrian Mannarino sera de nouveau en demi-finales, à Sofia, après sa victoire sur Albot. Le Français affrontera Jannik Sinner, qu'il n'a encore jamais rencontré.



Dommage que la saison se termine en fin de semaine pour Adrian Mannarino, car le joueur français est en plein forme cette automne ! Finaliste il y a deux semaines à Noursoultan au Kazakhstan, puis huitième de finaliste à Bercy avec une défaite en trois sets contre Alexander Zverev, le n°35 mondial s'est de nouveau qualifié pour le dernier carré d'un tournoi, à Sofia, en battant Radu Albot 6-2, 1-6, 6-3 en 2h02. Face à un joueur qu'il n'avait jamais affronté mais qui venait de battre la tête de série n°1 Denis Shapovalov, Mannarino a dû batailler mais il a fini par avoir le dernier mot. Il a largement dominé le premier set, en breakant Albot à 0-0 et 3-1, tout en ayant zéro balle de break à défendre et ne perdant que trois points sur sa mise en jeu. Mais la tendance s'est inversée dans la deuxième manche, où c'est le Moldave (93eme mondial) qui a breaké deux fois en deux occasions, à 1-0 et 4-1, et Mannarino n'a jamais eu d'opportunités d'égaliser. Mais heureusement pour le Français, le troisième set a tourné à son avantage. Il a breaké à 2-1, puis a sauvé deux balles de débreak, et s'est finalement imposé sur sa deuxième balle de match.

Mannarino va découvrir Sinner

S'il veut disputer sa onzième finale sur le circuit ATP (une victoire, neuf défaites pour le moment), Mannarino devra éliminer vendredi Jannik Sinner, qu'il n'a encore jamais affronté. Le jeune Italien qui avait posé de gros problèmes sans pour autant lui prendre un set à Rafael Nadal lors du dernier Roland-Garros s'est offert jeudi en quarts de finale l'Australien Alex De Minaur, 25eme mondial et tête de série numéro 3 du tournoi. Une victoire dans la douleur toutefois (6-7, 6-4, 6-1, 2h13 de jeu) pour Sinner, mené un set à rien par son adversaire, facile vainqueur du jeu décisif de la première manche (7-3), avant de renverser complètement la vapeur. Le natif de San Candido a recollé à une manche partout en réussissant l'unique break du deuxième set. Dans le dernier, en revanche, il n'y a pas eu photo, le numéro 44 au classement ATP ne laissant qu'un seul jeu à l'Australien battu le mois dernier en finale à Anvers par Ugo Humbert. Il faudra assurément un Mannarino de gala pour empêcher Sinner de disputer sa toute première finale sur le circuit ATP.


Gasquet lui aussi dans le dernier carré !

Ce dernier tournoi de l'année avant le Masters réussit décidément bien aux Français. Après Adrian Mannarino, Richard Gasquet a ainsi validé lui aussi son billet pour le dernier carré, avec de surcroît face à lui pour une place en finale un adversaire largement dans ses cordes, en la personne du Canadien Vasek Pospisil (74eme mondial), tombeur jeudi de l'Australien John Millman, tête de série numéro 6 du tournoi. Pour se hisser en demi-finales pour la première fois depuis... août 2019 à Cincinnati (défaite contre le Belge David Goffin), Gasquet s'est, lui, débarrassé en deux sets (7-6, 7-5) de l'Italien Salvatore Caruso, certes beaucoup moins bien classé que lui (82eme, contre 49eme pour le Biterrois) mais qui avait posé de gros problèmes à Corentin Moutet lors du dernier Rolex Paris Masters et avait surtout créé la sensation la veille en faisant mordre la poussière à Felix Auger-Aliassime, tête de série numéro 2 du tournoi.

Dans le deuxième set, Gasquet s'est pourtant compliqué la vie...

Gasquet, qui n'avait plus enchaîné trois victoires depuis ce même brillant parcours d'il y a un an et demi à Cincinnati, a d'ailleurs souffert pour se défaire de Caruso. Il a dû ainsi commencer par renverser l'Italien dans un jeu décisif qu'il avait mal entamé (3-1) pour prendre les devants. Le tombeur sur sa route en Bulgarie de Carballes Baena et du surprenant jeune Tchèque Forejtek, qui avait humilié Marin Cilic au premier tour, aurait pu en revanche remporter aisément le deuxième set. Malheureusement pour le protégé de Thierry Ascione, il s'est compliqué la vie. Et alors qu'il pouvait conclure la partie, à 5-2 en sa faveur, il n'a finalement pu souffler que cinq jeux plus tard. Mais le plus important est devant lui désormais, avec cette demi-finale contre Pospisil, et peut-être en perspective la première finale pour Gasquet sur le circuit depuis 2018, à Bastad.  

Avec A.S

SOFIA (Bulgarie, ATP 250, dur indoor, 389 270€)
Tenant du titre : Daniil Medvedev (RUS)

Demi-finales 
Mannarino (FRA, n°5) - Sinner (ITA)
Pospisil (CAN) - Gasquet (FRA)

Quarts de finale
Mannarino (FRA, n°5) bat Albot (MOL) : 6-2, 1-6, 6-3
Sinner (ITA) bat De Minaur (AUS, n°3) : 6-7 (3), 6-4, 6-1
Pospisil (CAN) bat Millman (AUS, n°6) : 6-3, 6-2
Gasquet (FRA) bat Caruso (ITA) : 7-6 (4), 7-5

2eme tour
Albot (MOL) bat Shapovalov (CAN, n°1) : 6-2, 6-4
Mannarino (FRA, n°5) bat Gerasimov (BIE) : 6-4, 7-6 (6)
De Minaur (AUS, n°3) bat Karatsev (RUS, Q) : 6-4, 7-6 (5)
Sinner (ITA) bat Huesler (SUI, LL) : 6-3, 6-4

Millman (AUS, n°6) bat Simon (FRA, Q) : 7-5, 6-7 (3), 6-2
Pospisil (CAN) bat Struff (ALL, n°4) : 6-3, 6-4
Gasquet (FRA) bat Forejtek (RTC, WC) : 6-4, 6-2
Caruso (ITA) bat Auger-Aliassime (CAN, n°2) : 6-4, 6-4

1er tour
Shapovalov (CAN, n°1) - Bye
Albot (MOL) bat Sugita (JAP) : 6-4, 6-1
Gerasimov (BIE) bat Troicki (SER, Q) : 6-3, 3-6, 6-3
Mannarino (FRA, n°5) bat Klizan (SLQ, LL) : 3-6, 6-1, 7-5

De Minaur (AUS, n°3) - Bye
Karatsev (RUS, Q) bat Daniel (JAP, Q) : 7-6 (2), 6-1
Sinner (ITA) bat Fucsovics (HON) : 6-2, 6-4
Huesler (SUI, LL) bat Basilashvili (GEO, n°7) : 6-1, 4-6, 7-6 (6)

Millman (AUS, n°6) bat Andreev (BUL, WC) : 6-3, 6-1
Simon (FRA, Q) bat Martin (SLQ) : 6-2, 6-2
Pospisil (CAN) bat Marchenko (UKR, LL) : 6-2, 5-7, 7-6 (5)
Struff (ALL, n°4) - Bye

Forejtek (RTC, WC) bat Cilic (CRO, n°8) : 6-3, 6-2
Gasquet (FRA) bat Carballes Baena (ESP) : 6-3, 6-4
Caruso (ITA) bat Kuzmanov (BUL, WC) : 4-6, 6-4, 6-4
Auger-Aliassime (CAN, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.