ATP - Sofia : Ivashka prive Dimitrov d'un quart de finale à domicile, Musetti passe mais a eu du mal

ATP - Sofia : Ivashka prive Dimitrov d'un quart de finale à domicile, Musetti passe mais a eu du mal©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 28 septembre 2022 à 22h10

A l'issue d'un match bouclé en deux manches, Ilya Ivashka s'est qualifié pour les quarts de finale du tournoi ATP de Sofia aux dépens de Grigor Dimitrov. Lorenzo Musetti, quant à lui, a eu besoin de trois sets pour dominer Alexandar Lazarov.



Grigor Dimitrov ne verra pas les huitièmes de finale à Sofia. Le Bulgare, tête de série numéro 3 sur ses terres, a cédé face à Ilya Ivashka. Le Biélorusse a démarré le match tambour battant avec le break acquis dès le premier jeu mais a dû résister face à la réplique du 33eme joueur mondial, écartant une balle de débreak dans la foulée. A partir de là, le match s'est équilibré jusqu'au moment de servir pour rester dans le premier set pour Grigor Dimitrov. Le Bulgare a alors été dépassé et a concédé la manche à la deuxième occasion. La suite du match a vu les deux joueurs se tenir en respect malgré de nombreuses opportunités de prendre le service de l'autre. Ilya Ivashka a même eu deux balles de match avant d'être emmené au jeu décisif. Un tiebreak que le 71eme mondial a nettement dominé, mettant un terme à la rencontre à l'issue d'une série de trois points remportés et à sa première balle de match (6-3, 7-6 en 1h53'). Lorenzo Sonego ou Holger Rune, tête de série numéro 5, sera son adversaire pour une place dans le dernier carré.

Musetti a fait craquer Lazarov

Lorenzo Musetti a eu du mal mais il a pu venir à bout d'Alexandar Lazarov. Une rencontre qui a tout d'abord pris les atours d'un bras de fer. En effet, la première manche a été très fermée avec deux joueurs rarement en difficulté au service et une seule balle de break à signaler pour le Bulgare dans le sixième jeu. Un statu quo qui a logiquement débouché sur un jeu décisif. Un seul point remporté sur le service de Lorenzo Musetti a permis à Alexandar Lazarov de prendre la main. La troisième balle de set, sur son service, a été la bonne pour le 334eme mondial. La deuxième manche a longtemps été sur le même tempo. Toutefois, alors que chacun des deux joueurs a manqué l'opportunité de prendre le service de l'autre, le Bulgare a pensé avoir fait le plus dur en breakant pour mener six jeux à cinq. C'est alors que l'enjeu l'a sans doute rattrapé car, sans avoir la moindre balle de match, il a vu l'Italien recoller et l'emmener dans un nouveau tiebreak. Si les deux joueurs se sont répondu coup pour coup, c'est Lorenzo Musetti qui a fini par égaliser à une manche partout à la quatrième occasion. Un scenario qui a sans doute mis un coup à la tête d'Alexandar Lazarov. Ne marquant qu'un point lors des quatre premiers jeux, il a cédé deux fois son service et n'a jamais en l'occasion de revenir. Sur un dernier jeu blanc, le 30eme mondial a scellé le sort du match (6-7, 7-6, 6-2 en 2h44').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.