ATP - Shanghai : Pouille n'a pas fait le poids, Chardy n'était pas loin, Djokovic déroule

ATP - Shanghai : Pouille n'a pas fait le poids, Chardy n'était pas loin, Djokovic déroule©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 09 octobre 2019 à 13h53

Passé tout près du précipice, la veille face au 231eme mondial, Lucas Pouille n'a pas pesé lourd, ce mercredi au deuxième tour du Masters 1000 de Shanghai face à John Isner. L'Américain a écarté le Français de sa route en à peine plus d'une heure (7-5, 6-3, 1h04).



Cette fois, ce n'est pas passé pour Lucas Pouille. Très mal embarqué la veille pour son entrée dans le tournoi face au Chinois Zhe Li, 231eme mondial, Lucas Pouille, au prix d'une belle réaction doublé d'un sursaut d'orgueil, était parvenu à inverser la situation et à finalement l'emporter face à son modeste adversaire. En quittant le court, le Nordiste savait qu'au deuxième tour, contre John Isner, il n'aurait pas le droit d'afficher ce pire visage de lui-même, qui lui avait valu de se retrouver au bord du précipice contre Li. Le problème contre le géant américain, c'est qu'il ne faut pas seulement produire un beau tennis, il faut surtout réussir à breaker ce joueur connu justement pour sa solidité presque écœurante sur son service. Or, mercredi, sans pour autant démériter, Pouille ne s'est pas procuré la moindre opportunité de prendre l'engagement du 17eme mondial, quand ce dernier, vainqueur en deux sets et à peine plus d'une heure (7-5, 6-3, 1h04), a profité de sa première occasion dans le premier set alors que le Français servait pour égaliser à 6-6 pour basculer en tête.

Pouille ne retrouvera pas Djokovic

Inévitablement sous pression sur chacune de ses mises en jeu face à un tel serveur, l'ancien numéro 1 tricolore a encore craqué, cette fois à 4-3 pour Isner, non sans avoir écarté les deux premières balles de break de ce huitième jeu contre lui. Derrière, la première balle de match a suffi pour l'Américain, encore une fois impitoyable lors de cette rencontre dans son domaine de prédilection (19 aces, 85% de points gagnés sur ses premières balles). Loin d'être dans un grand jour au retour (10 sur 54), le Français balayé en quarts de finale à Tokyo par Novak Djokovic la semaine dernière ne pouvait rien espérer face à un Isner aussi bien réglé. Le géant pourrait d'ailleurs lui aussi se frotter au numéro 1 mondial en huitièmes de finale.



A l'arrivée, Zverev, qui avait perdu son service à 2-2, a comblé ce break de retard alors qu'il se trouvait dos au mur et la seconde manche s'est jouée elle aussi au tie-break. Si le premier, interminable (15-13), avait obligé la tête de série numéro 5 à puiser dans ses ultimes ressources, le natif d'Hambourg n'a eu aucun mal dans le second à décramponner Chardy, battu 7 points à 3. Le Français peut s'en vouloir. Zverev, lui, peut louer sa solidité sur cette partie. Il lui en faudra encore au prochain tour face au Russe Andrey Rublev, expéditif mercredi (6-2, 6-0 en 1h05) face au héros de la semaine dernière l'Australien John Millman, uniquement stoppé à Tokyo par Novak Djokovic en finale.

Le rouleau-compresseur Djokovic 

Depuis l'US Open, Novak Djokovic (abandon sur blessure en seizièmes de finale face à Stan Wawrenka) n'a plus perdu le moindre set. A voir sa nouvelle démonstration, ce mercredi à Shanghai pour son entrée dans le tournoi, il se pourrait bien que cela dure. Sur la lancée de son triomphe à Tokyo, le numéro 1 mondial a concassé le jeune Canadien (6-3, 6-3, 1h11 de jeu) au même titre qu'il s'était amusé la semaine dernière à Tokyo avec Popyrin, Soeda, Pouille, Goffin et Millman, tous balayé par le Serbe auquel le break forcé d'après-US Open a visiblement fait un bien fou. John Isner, prochaine victime présumée du « Djoker » (il pourrait ensuite se frotter à Stefanos Tsitsipas), est prévenu : le vainqueur de l'Open d'Australie et de Wimbledon cette saison a visiblement l'intention de terminer aussi fort l'année qu'il ne l'avait entamée. Mercredi, face au 36eme mondial, le patron du circuit a dicté sa loi pendant deux sets à sens unique. Dans le premier, après avoir laissé passer deux balles de break sur le premier jeu de service de Shapovalov, « Djoko » a profité de sa troisième opportunité pour prendre les devants. Monté en puissance au fil de ce match, il a remis ça dans la seconde manche, cette fois à deux reprises, quand le Canadien s'est, lui, procuré une seule balle de break de toute la rencontre. Écœuré, « Shapo » a souvent regardé en spectateur les passings millimétrés de son adversaire le transpercer lors de ce match qui a vu le vainqueur ne commettre que douze fautes directes. Un nouveau récital.

SHANGHAI (Chine, Masters 1000, dur extérieur, 6 815 849€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

8emes de finale
Djokovic (SER, n°1) - Isner (USA, n°16)
Hurkacz (POL) - Tsitsipas (GRE, n°6)
Medvedev (RUS, n°3) - Pospisil (CAN, Q)
Fognini (ITA, n°10) - Khachanov (RUS, n°7)

Bautista Agut (ESP, n°8) - Berrettini (ITA, n°11)
Basilashvili (GEO, n°15) - Thiem (AUT, n°4)
A.Zverev (ALL, n°5) - Rublev (RUS)
Goffin (BEL, n°13) - Federer (SUI, n°2)

2eme tour
Djokovic (SER, n°1)
bat Shapovalov (CAN) : 6-3, 6-3
Isner (USA, n°16) bat Pouille (FRA) : 7-5, 6-3
Hurkacz (POL) bat Monfils (FRA, n°9) : 6-2, 7-6 (1)
Tsitsipas (GRE, n°6) bat Auger-Aliassime (CAN) : 7-6 (3), 7-6 (3)

Medvedev (RUS, n°3) bat Norrie (GBR, Q) : 6-3, 6-1
Pospisil (CAN, Q) bat J.Sousa (POR) : 6-3, 7-5
Fognini (ITA, n°10) bat Murray (GBR, WC) : 7-6 (4), 2-6, 7-6 (2)
Khachanov (RUS, n°7) bat Fritz (USA) : 6-2, 6-4

Bautista Agut (ESP, n°8) bat Opelka (USA) : 6-4, 7-5
Berrettini (ITA, n°11) bat Garin (CHI) : 6-3, 6-3
Basilashvili (GEO, n°15) bat Paire (FRA) : 6-4, 1-6, 6-1
Thiem (AUT, n°4) bat Carreno Busta (ESP, Q) : 7-6 (3), 6-3

A.Zverev (ALL, n°5) bat Chardy (FRA, Q) : 7-6 (13), 7-6 (3) 
Rublev (RUS) bat Millman (AUS) : 6-2, 6-0
Goffin (BEL, n°13) bat Kukushkin (KAZ) : 6-2, 3-0, abandon
Federer (SUI, n°2) bat Ramos-Vinolas (ESP) : 6-2, 7-6 (5)

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Bye
Shapovalov (CAN) bat Tiafoe (USA) : 6-4, 6-2
Pouille (FRA) bat Li (CHN, WC) : 6-7 (4), 6-4, 6-4
Isner (USA, n°16) bat De Minaur (AUS) : 7-6 (1), 6-4

Monfils (FRA, n°9) bat Sonego (ITA) : 7-5, 6-7 (1), 6-3
Hurkacz (POL) bat Zh.Zhang (CHN, WC) : 7-6 (5), 6-4
Auger-Aliassime (CAN) bat Bublik (KAZ, Q) : 7-6 (5), 4-0, abandon
Tsitsipas (GRE, n°6) - Bye

Medvedev (RUS, n°3) - Bye
Norrie (GBR, Q) bat Simon (FRA) : 7-5, 6-2
J.Sousa (POR) bat Krajinovic (SER) : 2-6, 6-4, 7-6 (5)
Pospisil (CAN, Q) bat Schwartzman (ARG, n°14) : 7-6 (2), 6-2

Fognini (ITA, n°10) bat Querrey (USA) : 6-4, 6-2
Murray (GBR, WC) bat Londero (ARG, Q) : 2-6, 6-2, 6-3
Fritz (USA) bat Verdasco (ESP) : 7-6 (2), 6-7 (5), 6-4
Khachanov (RUS, n°7) - Bye

Bautista Agut (ESP, n°8) - Bye
Opelka (USA) bat Lajovic (SER) : 6-3, 6-4
Garin (CHI) bat Cuevas (URU) : 6-1, 6-4
Berrettini (ITA, n°11) bat Struff (ALL) : 6-2, 6-1

Basilashvili (GEO, n°15) bat Albot (MDA) : 4-6, 6-1, 6-3
Paire (FRA) bat Cecchinato (ITA, Q) : 6-2, 7-5
Carreno Busta (ESP, Q) bat Ze Zhang (CHN, WC) : 6-3, 2-6, 6-4
Thiem (AUT, n°4) - Bye

A.Zverev (ALL, n°5) - Bye
Chardy (FRA, Q) bat Edmund (GBR) : 6-4, 7-6
Millman (AUS) bat Pella (ARG) : 6-3, 7-5
Rublev (RUS) bat Coric (CRO, n°12) : 6-4, 7-6 (4)

Goffin (BEL, n°13) bat Gasquet (FRA) : 6-2, 6-3
Kukushkin (KAZ) bat Kecmanovic (SER) : 7-6 (4), 6-4
Ramos-Vinolas (ESP) bat Cilic (CRO) : 6-4, 6-4
Federer (SUI, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.