ATP - Shanghai : Pouille a frôlé la correctionnelle, Paire, Monfils et Gasquet éliminés

ATP - Shanghai : Pouille a frôlé la correctionnelle, Paire, Monfils et Gasquet éliminés©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 08 octobre 2019 à 14h55

Opposé à l'inconnu chinois Zhe Li, classé 231eme à l'ATP et qui n'a encore jamais gagné le moindre match sur le circuit, ce mardi au 1er tour à Shanghai, Lucas Pouille est passé tout près de l'humiliation. Le Français s'est en effet retrouvé avec un set et un break de retard avant de réagir et de montrer un tout autre visage pour finir par s'imposer (6-7, 6-4, 6-4) au bout de 2h14 de jeu. Il affrontera John Isner. Le tournoi est en revanche terminé pour Benoît Paire, Richard Gasquet et Gaël Monfils, giflé par Hubert Hurkacz (6-2, 7-6).



Des déconvenues, Lucas Pouille a en connues cette saison encore. Les mauvaises langues diront même qu'on ne les compte plus. Ce mardi, le Français a été tout près de subir un nouvel accroc, qui aurait eu tout de l'humiliation. Le Nordiste battu en quarts de finale à Tokyo la semaine dernière est en effet passé à deux doigts du ridicule (victoire 6-7, 6-4, 6-4 en 2h14 de jeu) face au Chinois Zhe Li, classé... 231eme à l'ATP. Face à ce joueur de 33 ans qui n'a toujours pas gagné un seul match sur le circuit, Pouille s'est ainsi retrouvé mené avec un set de retard et un break à combler dans le deuxième set face à son modeste adversaire, qui avait même pris le large (3-0) après avoir déjà dompté le Tricolore dans le jeu décisif de la première manche (7-4) alors que le 22eme mondial avait réussi le premier break du match sans parvenir à le conserver plus d'un jeu. Dos au mur, le jeune marié n'avait d'autre choix que de réagir devant le camouflet de taille qui se profilait. Pour cela, il fallait impérative qu'il montre un tout autre visage que celui qu'il avait affiché dès le premier point face à Li, en multipliant les fautes directes et en se montrant incapable de dicter sa loi au Chinois.

Isner pour Pouille

Visiblement, se retrouver aussi mal embarqué tout comme la perspective de quitter d'entrée cet avant-dernier Masters 1000 de la saison ont redonné vie au natif de Grande-Synthe (Nord). Revigoré et enfin agressif, Pouille a renversé la vapeur dans ce deuxième set qui semblait promis (ainsi que le match, donc) au 231eme mondial, avant de confirmer cette révolte dans la dernière manche. L'ancien numéro 1 français y a breaké Li dès le premier jeu et s'est attaché ensuite à conserver son avance jusqu'au bout avec une solidité tranchant nettement avec sa fébrilité permanente du début de match. Un avertissement qui devra inciter le Français à ne pas connaître de nouveau retard à l'allumage face à John Isner (n°16) au prochain tour. D'autant que l'Américain (17eme) a fait forte impression (7-6, 6-4) face à l'un des hommes en forme Alex De Minaur (24eme), vainqueur à Zhuhai il y a quinze jours, pour ses débuts dans le tournoi. Lui aussi tête de série à Shanghai (n°12), Borna Coric (15eme) a déjà rendu les armes. Le Croate s'est fait surprendre par le Russe Andrey Rublev (33eme).



Absent des courts depuis son élimination en quarts de finale de l'US Open devant Grigor Dimitrov, Roger Federer a retrouvé la compétition, ce mardi à Shanghai, dont il avait été dispensé de premier tour. Un retour gagnant pour le Suisse, qui s'est imposé en deux sets (6-2, 7-6, 1h26 de jeu) face à Albert Ramos-Vinolas. Surpris d'entrée quatre ans plus tôt dès le premier tour du tournoi par l'Espagnol (7-6, 2-6, 6-3), le numéro 3 mondial n'est pas retombé dans le piège cette fois. Federer a même tout fait pour ne pas connaître la moindre frayeur face au 46eme au classement ATP en démarrant le match sur les chapeaux de roues, avec un premier set plié en 34 minutes. Toutefois, l'affaire s'est compliquée ensuite pour le Bâlois, certes impressionnant sur ses mises en jeu (huit points perdus uniquement) mais incapable de prendre de nouveau le service de son adversaire et contraint de passer par un jeu décisif. Un tie-break que le vétéran a bien mal embarqué (4-1 pour Ramos-Vinolas), avant de se reprendre, d'inverser la situation et de saisir l'opportunité de sa première balle de match pour conclure (7 points à 5). Federer, vainqueur de cet avant-dernier Masters 1000 de l'année en 2014 et 2017, pourrait retrouver au troisième tour David Goffin (opposé au Kazakh Kukushkin), qu'il avait balayé (6-2, 6-2, 6-0) lors du dernier US Open.

Medvedev express, Fognini s'offre Murray

Depuis le 1er août, Daniil Medvedev n'a perdu que trois matchs (les finales de Washington, de Montréal et de l'US Open) et le Russe espère bien poursuivre sur sa lancée à Shanghaï, où il s'est qualifié pour le troisième tour en ne passant que 54 minutes sur le court. Le n°4 mondial n'a fait qu'une bouchée du n°64, Cameron Norrie : 6-3, 6-1. Il n'a pas eu la moindre balle de break à défendre et a pris le service adverse à 1-0 dans la première manche et à 0-0, 2-0 et 5-1 dans la deuxième. Medvedev aura un prochain tour a priori encore largement à sa portée, face au qualifié canadien Vasek Pospisil (248eme), qu'il n'a encore jamais affronté. Toujours en course pour le Masters, Fabio Fognini (12eme) avait quant à lui fort à faire en affrontant Andy Murray (289eme), qui l'avait déjà battu quatre fois sur sept, mais à une autre époque. L'Italien a fait respecter la logique, mais il a eu besoin de 3h10 pour s'imposer 7-6, 2-6, 7-6 au terme d'un match d'un excellent niveau qui prouve que l'Ecossais semble sur la bonne voie. Les deux joueurs ont eu du mal à conserver leur mise en jeu (6 breaks concédés par Fognini, 4 par Murray) à l'image de ce premier set où Fognini s'est imposé 7-4 au tie-break, alors que les deux joueurs ont perdu deux fois leur service pendant la manche. La deuxième a été remportée sans trembler par Murray (break à 2-2 et 4-2), alors que la troisième a été riche en suspense, l'Ecossais servant pour le match à 5-4 et 6-5 mais se faisant débreaker à chaque fois. Mais il a perdu ses moyens dans le tie-break, s'inclinant 7-2. Il faut dire que la fin du set avait été houleuse, Fognini ayant crié au moment où Murray allait effectuer une volée, à 5-5. Le ton est monté entre les hommes, Murray demandant à Fognini de "la fermer" et se plaignant auprès de l'arbitre. La poignée de mains a été plutôt fraîche, mais c'est bel et bien l'Italien qui défiera Karen Khachanov ou Taylor Fritz.



SHANGHAI (Chine, Masters 1000, dur extérieur, 6 815 849€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

2eme tour
Djokovic (SER, n°1) - Shapovalov (CAN)
Pouille (FRA) - Isner (USA, n°16)
Hurkacz (POL) bat Monfils (FRA, n°9) : 6-2, 7-6 (1)
Auger-Aliassime (CAN) - Tsitsipas (GRE, n°6)

Medvedev (RUS, n°3) bat Norrie (GBR, Q) : 6-3, 6-1
Pospisil (CAN, Q) bat J.Sousa (POR) : 6-3, 7-5
Fognini (ITA, n°10) bat Murray (GBR, WC) : 7-6 (4), 2-6, 7-6 (2)
Fritz (USA) - Khachanov (RUS, n°7)

Bautista Agut (ESP, n°8) - Opelka (USA)
Garin (CHI) - Berrettini (ITA, n°11)
Basilashvili (GEO, n°15) bat Paire (FRA) : 6-4, 1-6, 6-1
Carreno Busta (ESP, Q) - Thiem (AUT, n°4)

A.Zverev (ALL, n°5) - Chardy (FRA, Q)
Pella (ARG) ou Millman (AUS) - Rublev (RUS)
Goffin (BEL, n°13) - Kukushkin (KAZ)
Federer (SUI, n°2) bat Ramos-Vinolas (ESP) : 6-2, 7-6 (5)

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Bye
Shapovalov (CAN) bat Tiafoe (USA) : 6-4, 6-2
Pouille (FRA) bat Li (CHN, WC) : 6-7 (4), 6-4, 6-4
Isner (USA, n°16) bat De Minaur (AUS) : 7-6 (1), 6-4

Monfils (FRA, n°9) bat Sonego (ITA) : 7-5, 6-7 (1), 6-3
Hurkacz (POL) bat Zh.Zhang (CHN, WC) : 7-6 (5), 6-4
Auger-Aliassime (CAN) bat Bublik (KAZ, Q) : 7-6 (5), 4-0, abandon
Tsitsipas (GRE, n°6) - Bye

Medvedev (RUS, n°3) - Bye
Norrie (GBR, Q) bat Simon (FRA) : 7-5, 6-2
J.Sousa (POR) bat Krajinovic (SER) : 2-6, 6-4, 7-6 (5)
Pospisil (CAN, Q) bat Schwartzman (ARG, n°14) : 7-6 (2), 6-2

Fognini (ITA, n°10) bat Querrey (USA) : 6-4, 6-2
Murray (GBR, WC) bat Londero (ARG, Q) : 2-6, 6-2, 6-3
Fritz (USA) bat Verdasco (ESP) : 7-6 (2), 6-7 (5), 6-4
Khachanov (RUS, n°7) - Bye

Bautista Agut (ESP, n°8) - Bye
Opelka (USA) bat Lajovic (SER) : 6-3, 6-4
Garin (CHI) bat Cuevas (URU) : 6-1, 6-4
Berrettini (ITA, n°11) bat Struff (ALL) : 6-2, 6-1

Basilashvili (GEO, n°15) bat Albot (MDA) : 4-6, 6-1, 6-3
Paire (FRA) bat Cecchinato (ITA, Q) : 6-2, 7-5
Carreno Busta (ESP, Q) bat Ze Zhang (CHN, WC) : 6-3, 2-6, 6-4
Thiem (AUT, n°4) - Bye

A.Zverev (ALL, n°5) - Bye
Chardy (FRA, Q) bat Edmund (GBR) : 6-4, 7-6
Pella (ARG) - Millman (AUS)
Rublev (RUS) bat Coric (CRO, n°12) : 6-4, 7-6 (4)

Goffin (BEL, n°13) bat Gasquet (FRA) : 6-2, 6-3
Kukushkin (KAZ) bat Kecmanovic (SER) : 7-6 (4), 6-4
Ramos-Vinolas (ESP) bat Cilic (CRO) : 6-4, 6-4
Federer (SUI, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.