ATP - Rome : Nadal humilie Chardy, Federer et Djokovic déroulent, Thiem et Cilic à la trappe, Kyrgios disjoncte

ATP - Rome : Nadal humilie Chardy, Federer et Djokovic déroulent, Thiem et Cilic à la trappe, Kyrgios disjoncte©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 16 mai 2019 à 15h46

Sensation ce jeudi midi à Rome avec l'élimination dès son entrée en lice de Dominic Thiem, vainqueur il y a trois semaines du tournoi de Barcelone en battant notamment Rafael Nadal. L'Autrichien s'est fait surprendre par le vétéran espagnol Fernando Verdasco, qu'il n'a toujours pas battu, en trois sets (4-6, 6-4, 7-5). Surprise également avec la gifle administrée par Jan-Lennard Struff à Marin Cilic (6-2, 6-3). Pas de problème en revanche pour Roger Federer face à Joao Sousa (6-4, 6-3) comme pour Rafael Nadal, qui n'a laissé qu'un seul jeu au seul Français présent au deuxième tour Jérémy Chardy, et Novak Djokovic, facile face à Shapovalov au même titre que Tsitsipas contre Sinner. Juan Martin Del Potro décroche sa première victoire depuis plus de deux mois, Nick Kyrgios, agacé, a quitté incroyablement le court contre Ruud.



Sensation à Rome ! Vainqueur la semaine dernière à Barcelone, Dominic Thiem s'est fait cueillir dès ses débuts sur la terre battue de la Capitale italienne. L'Autrichien, qui avait notamment écarté Rafael Nadal en deux sets sur sa voie glorieuse en Catalogne, a vu le vétéran espagnol Fernando Verdasco lui jouer un vilain tour (4-6, 6-4, 7-5, 2h46 de jeu), ce jeudi à une semaine de mettre le cap sur Paris et Roland-Garros. Après avoir connu un début presque idéal face au joueur de 35 ans en remportant assez aisément le premier set, le numéro 4 mondial n'a plus jamais trouvé la clé face à Verdasco en dépit d'occasion pour revenir à hauteur de son adversaire dans le deuxième set et de prendre les devants dans les derniers et malgré le soutien également de sa petite amie Kristina Mladenovic, accourue encore en tenue du court d'à-côté après sa qualification pour encourager son champion. Véritable bête noire de Thiem, qui ne l'a toujours pas battu en quatre confrontations entre les deux hommes, le 38eme mondial a, lui, su saisir les opportunités qui se sont présentées à lui et ajoute à l'arrivée à son compteur une 28eme victoire en carrière contre un Top 10.


Cilic dehors lui aussi !

Deux jours après qu'Alexander Zverev a lui aussi quitté Rome bien plus tôt qu'il ne l'avait imaginé (défaite en deux sets face au local Matteo Berrettini), Dominic Thiem n'a pas été le seul à mordre la poussière prématurément sur les courts du Foro Italico. Marin Cilic, numéro 10 mondial, n'est déjà plus de la partie lui non plus. Le Croate contraint de déclarer forfait avant son quart de finale face à Novak Djokovic à Madrid la semaine dernière suite à une intoxication alimentaire n'a pas vu le jour (6-2, 6-3, 1h08 de jeu) face à l'un des hommes en forme du moment Jan-Lennard Struff. A Barcelone le mois dernier, l'Allemand classé au 51eme rang mondial avait déjà fait très fort en éliminant coup sur coup David Goffin et Stefanos Tsitsipas. Il avait ensuite buté sur Rafael Nadal. En fin de journée (il avait plu toute la journée mercredi, obligeant les organisateurs à annuler intégralement la journée), Struff se frottera à un autre membre du Top Kei Nishikori. Le Japonais a déroulé face à l'Américain Taylor Fritz (6-2, 6-4).

Federer se chauffe, Nadal pulvérise Chardy

Pas de problème non plus pour Roger Federer. Opposé au modeste Portugais Joao Sousa pour son entrée dans le tournoi, le Suisse, solide, a fait preuve de beaucoup de sérieux pour se défaire du 72eme mondial en deux sets (6-4, 6-3 et 1h21 de jeu). Sousa, breaké une fois dans le premier set et deux dans le second, a pourtant eu des possibilités de prendre le service du numéro 3 mondial lui aussi, mais Federer les a toutes écartées pour s'imposer sans sourciller à l'arrivée, et renoué avec le succès une semaine après avoir vu son élan d'Indian Wells (finale) et Miami (victoire) coupé en quarts de finale à Madrid par Thiem. Le Bâlois, qui fait cette année son grand retour sur terre battue, sera opposé au Croate Borna Coric, corrigé la semaine dernière d'entrée dans la Capitale espagnole, où son grand rival Rafael Nadal, lui, s'était cassé les dents sur Tsitsipas aux portes de la finale. Le Majorquin, qui ne compte toujours aucun titre cette saison sur sa surface préféré (élimination en demi-finales à Monte-Carlo, Barcelone et Madrid donc), a annoncé après sa dernière désillusion en date qu'il ferait tout à Rome pour s'offrir un premier trophée en 2019 avant de prendre la direction de Roland-Garros. Le dauphin de Novak Djokovic n'a pas l'attention de déchanter encore une fois, et cela s'est vu ce jeudi dès son premier match. Opposé à Jérémy Chardy, seul Français encore en course, Nadal a fait de la bouillie du Palois, auquel il n'a laissé qu'un jeu (6-0, 6-1, 1h08 de jeu) à l'issue d'une démonstration qui a pris corps dès le premier point et a duré jusqu'au second. Balayé par l'ouragan Nadal, Chardy a préféré en sourire.

Djokovic et Tsitsipas se promènent, Kyrgios disjoncte

Un peu plus tard, cela a été au tour de Novak Djokovic de valider aisément son billet pour le tour suivant lors de cette journée qui verra les joueurs qualifiés de la matinée se produire de nouveau en soirée. Avant de retrouver Philipp Kohlschreiber, tombeur sans trembler de Marco Cecchinato (6-3, 6-3), en seconde partie de programme, le numéro 1 mondial vainqueur dimanche dernier à Madrid a corrigé le jeune Canadien Denis Shapovalov (6-1, 6-3). Stefanos Tsitsipas, lui, tentera de poursuivre l'aventure aux dépens Fabio Fognini, qui a dû lutter pendant 1h46 contre Radu Albot (7-6, 6-3, après avoir été mené 3-0 dans le deuxième set.) Avant d'être fixé sur son adversaire, le Grec a brutalement refroidi (6-3, 6-2) le jeune Italien de 17 ans Jannik Sinner, dont il avait été beaucoup question ces derniers jours. De retour sur les courts, trois mois après sa dernière apparition, à Delray Beach, Juan Martin Del Potro retrouve petit à petit ses sensations. Sorti d'entrée par Laslo Djere à Madrid, l'Argentin s'est rassuré jeudi à Rome en s'offrant lui aussi une petite promenade de santé face à David Goffin (6-4, 6-2). Sa première victoire depuis plus de deux mois. Quant à Nick Kyrgios, il s'est... auto-disqualifié contre Casper Ruud. Agacé par les remarques incessantes d'un spectateur et par des décisions de l'arbitre, le fougueux Australien a complètement disjoncté. Après avoir reçu un jeu de pénalité pour abus de langage et été de nouveau chatouillé par la personne du public en question, il a rangé sa raquette dans son sac et a quitté le court alors qu'il avait égalisé à un set partout peu de temps avant et que rien n'était perdu pour lui (6-3, 6-7, 2-1). Le tout après avoir fracassé cette même raquette au sol et projeté une chaise sur le court. Le numéro 36 au classement ATP pourrait être lourdement suspendu.



ROME (Italie, ATP Masters 1000, terre battue, 5 207 405€)
Tenant du titre : Rafael Nadal (ESP)

Huitièmes de finale
Djokovic (SER, n°1) - Kohlschreiber (ALL)
Ruud (NOR, Q) - Del Potro (ARG, n°7)
Berrettini (ITA, WC) - Schwartzman (ARG)
Struff (ALL) - Nishikori (JAP, n°6)

Tsitsipas (GRE, n°8) - Fognini (ITA, n°10)
Coric (CRO, n°13) - Federer (SUI, n°3)
Verdasco (ESP) - Khachanov (RUS, n°11)
Basilashvili (GEO, n°14) - Nadal (ESP, n°2)

2eme tour
Djokovic (SER, n°1) bat Shapovalov (CAN) : 6-1, 6-3
Kohlschreiber (ALL) bat Cecchinato (ITA, n°16) : 6-3, 6-3
Ruud (NOR, Q) bat Kyrgios (AUS) : 6-3, 6-7 (5), 2-1, abandon
Del Potro (ARG, n°7) bat Goffin (BEL) : 6-4, 6-2

Berrettini (ITA, WC) bat A.Zverev (ALL, n°4) : 7-5, 7-5
Schwartzman (ARG) bat Ramos-Viñolas (ESP, Q) : 7-6 (5), 6-1
Struff (ALL) bat Cilic (CRO, n°9) : 6-2, 6-3
Nishikori (JAP, n°6) bat Fritz (USA, Q) : 6-2, 6-4

Tsitsipas (GRE, n°8) bat Sinner (ITA, WC) : 6-3, 6-2
Fognini (ITA, n°10) bat Albot (MDA) : 7-6 (6), 6-3
Coric (CRO, n°13) bat Norrie (GBR, Q) : 6-2, 6-2
Federer (SUI, n°3) bat Sousa (POR) : 6-4, 6-3

Verdasco (ESP) bat Thiem (AUT, n°5) : 4-6, 6-4, 7-5
Khachanov (RUS, n°11) bat Bautista Agut (ESP) : 5-7, 6-4, 6-2
Basilashvili (GEO, n°14) bat Djere (SER) : 7-5, 6-4
Nadal (ESP, n°2) bat Chardy (FRA) : 6-0, 6-1

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Bye
Shapovalov (CAN) bat Carreno Busta (ESP) : 6-3, 7-6 (5)
Kohlschreiber (ALL) bat Simon (FRA) : 6-2, 3-6, 6-3
Cecchinato (ITA, n°16) bat De Minaur (AUS) : 4-6, 6-3, 6-1

Kyrgios (AUS) bat Medvedev (RUS, n°12) : 6-3, 3-6, 6-3
Ruud (NOR, Q) bat Evans (GBR, Q) : 7-5, 0-6, 6-3
Goffin (BEL) bat Wawrinka (SUI) : 4-6, 6-0, 6-2
Del Potro (ARG, n°7) - Bye

A.Zverev (ALL, n°4) - Bye
Berrettini (ITA, WC) bat Pouille (FRA) : 6-2, 6-4
Schwartzman (ARG) bat Nishioka (JAP, Q) : 6-1, 6-4
Ramos-Viñolas (ESP, Q) bat Monfils (FRA, n°15) : 6-3, 6-1

Cilic (CRO, n°9) bat Basso (ITA, WC) : 6-1, 7-5
Struff (ALL) bat Dimitrov (BUL) : 6-4, 6-7 (5), 6-3
Fritz (USA, Q) bat Pella (ARG) : 6-3, 6-4
Nishikori (JAP, n°6) - Bye

Tsitsipas (GRE, n°8) - Bye
Sinner (ITA, WC) bat Johnson (USA) : 1-6, 6-1, 7-5
Albot (MDA) bat Paire (FRA, Q) : 6-3, 6-2
Fognini (ITA, n°10) bat Tsonga (FRA) : 6-3, 6-4

Coric (CRO, n°13) bat Auger-Aliassime (CAN) : 6-7 (4), 6-3, 6-4
Norrie (GBR, Q) bat Millman (AUS) : 3-6, 6-3, 6-4
Sousa (POR) bat Tiafoe (USA) : 6-3, 6-7 (3), 7-6 (4)
Federer (SUI, n°3) - Bye

Thiem (AUT, n°5) - Bye
Verdasco (ESP) bat Edmund (GBR) : 4-6, 6-4, 6-2
Bautista Agut (ESP) bat Seppi (ITA) : 6-1, 3-6, 6-1
Khachanov (RUS, n°11) bat Sonego (ITA, WC) : 6-3, 6-7 (1), 6-3

Basilashvili (GEO, n°14) bat Fucsovics (HUN) : 6-1, 7-6 (2)
Djere (SER) bat Kukushkin (KAZ) : 6-3, 6-4
Chardy (FRA) bat Gasquet (FRA) : 6-1, 4-6, 6-3
Nadal (ESP, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.