ATP - Rome : Kyrgios, entre service à la cuillère et aces à 220 km/h

ATP - Rome : Kyrgios, entre service à la  cuillère et aces à 220 km/h©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le mardi 14 mai 2019 à 16h10

Contre Daniil Medvedev, tête de série n°12 du Masters 1000 de Rome, Nick Kyrgios s'est imposé à sa manière ce lundi. L'Australien a livré un récital, oscillant entre haut niveau et facéties en tout genre. La première d'entre elle est intervenue rapidement : un service à la cuillère tenté dès le premier point de la partie.



Au sortir de son sacre mexicain à Acapulco fin février, Nick Kyrgios songeait à un changement d'attitude au profit de meilleures performances sur le circuit ATP. Deux mois plus tard, l'Australien n'a visiblement pas changé ses bonnes (ou mauvaises) habitudes. Vainqueur de Daniil Medvedev, tête de série n°12, ce mardi pour son entrée en lice dans le Masters 1000 de Rome ce lundi, le fantasque australien a livré une partition pleine, entre coups de génie et farces en tout genre. La première d'entre elles est intervenue rapidement : dès le premier point du match, Kyrgios a tenté et réussi un service à la cuillère. De quoi l'encourager à récidiver à deux reprises durant une première manche remportée en 30 minutes (6-3).

Génial ou arrogant, Kyrgios ne laisse personne indifférent


Après avoir souffert dans le deuxième set, perdu au profit d'un Russe en reconquête, l'Australien a de nouveau pris les commandes pour maîtriser la suite de la rencontre, et offrir au public encore quelques moments d'anthologie. Ainsi, dans l'avant-dernier jeu du match, l'Australien a manqué une montée au filet et s'est retrouvé en position de subir un passing du Moscovite. Il décide alors de ne pas jouer le point, se retourner et lever son postérieur en direction de son adversaire. Une dernière excentricité qu'il a couplé à son immense talent pour conclure le match avec quatre aces à plus de 220 km/h.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.