ATP - Rome : Federer s'en sort, Nadal et Djokovic déroulent

ATP - Rome : Federer s'en sort, Nadal et Djokovic déroulent©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 16 mai 2019 à 21h45

Roger Federer s'est qualifié pour les quarts de finale du Masters 1000 de Rome en remportant son deuxième match de la journée, face à Borna Coric, après avoir sauvé deux balles de match. Rafael Nadal a quant à lui étrillé Nikoloz Basilashvili, tout comme Novak Djokovic face à Philipp Kohlschreiber.



Les huitièmes de finale se suivent et se ressemblent pour Roger Federer. Comme à Madrid la semaine dernière contre Gaël Monfils, le Suisse a dû sauver deux balles de match, avant de se qualifier pour les quarts de finale. Après avoir terrassé Joao Sousa en fin de matinée, le joueur de 37 ans est revenu sur le court pour jouer 2h32 face à Borna Coric, et finalement s'imposer 2-6, 6-4, 7-6. Un court qui lui a posé problème, et il n'a d'ailleurs pas hésité à le dire à l'arbitre. Perturbé par l'humidité des lignes et les faux-rebonds (mais aussi par des ampoules au pouce de la main droite), le Suisse a connu des moments difficiles, à l'image de ce premier set à sens unique. Mais il s'est réveillé dans le deuxième, en breakant à 3-2, puis à 5-4 alors que le Croate était parvenu à égaliser avant de craquer devant la pression. Le premier set a été plus équilibré, avec des jeux de service remportés plus facilement, même si Federer a dû sauver deux balles de break à 2-2 et 4-4. Tout s'est donc joué au tie-break, où Coric a mené 5-2, puis a manqué deux balles de match à 6-4 (dont l'une sur son service). Federer, revenu à 6-6, s'est finalement imposé sur sa deuxième occasion, pour s'offrir le droit d'affronter Stefanos Tsitsipas. A 37 ans, après trois ans sans terre battue et en jouant deux matchs dans la même journée, le Suisse a montré qu'il fallait toujours compter sur lui ! En fin de programme, Tsitsipas a mis fin au parcours du chouchou du public, Fabio Fognini, en s'imposant assez facilement : 6-4, 6-3 en 1h12. Il est très bien entré dans sa partie en menant 3-0, mais l'Italien est revenu à 4-4, avant de craquer en se faisant breaker blanc à 5-4. Scénario identique dans la deuxième manche, avec un break de Tsitsipas pour commencer (2-0), un débreak de Fognini (2-2), puis un nouveau break du Grec (4-2) pour s'imposer. Quatre mois après avoir éliminé Federer à l'Open d'Australie et trois mois après avoir perdu contre le Suisse en finale à Dubai, Tsitsipas va donc retrouver son idole pour une toute première confrontation sur terre. Dont il partira légèrement favori.

Un choc Del Potro - Djokovic en quarts

Journée rassurante pour Juan Martin del Potro. Alors qu'il n'a disputé que deux tournois depuis sa fracture de la rotule en octobre 2018, l'Argentin a remporté ses deux matchs de la journée, d'abord contre David Goffin, puis contre Casper Ruud, qui avait bénéficié de la disqualification improbable de Nick Kyrgios dans l'après-midi. Le n°76 mondial n'a pas pesé lourd face au 9eme, et il s'est incliné 6-4, 6-4 en 1h35. L'Argentin a mené 2-0 dans la première manche, mais le Norvégien est revenu à 2-2, avant que Del Potro ne breake de nouveau à 3-3 et ne remporte le set sur sa troisième occasion. Dans le deuxième set, l'Argentin n'a perdu que sept points sur son service et a breaké à 2-2 pour s'imposer. Il aura droit à un choc en quarts de finale, contre Novak Djokovic (15-4 pour le Serbe dans les confrontations). Le Serbe n'a passé que 63 minutes sur le court pour éliminer Philipp Kohlschreiber 6-3, 6-0. Auteur de 2 aces, 3 doubles-fautes et 61% de premières balles, le n°1 mondial a breaké à 1-0 dans le premier set et a ensuite tranquillement géré son avance. Le deuxième n'a duré que 25 minutes, le temps que Djokovic breake à 0-0, 2-0 et 4-0 et sauve trois balles de 3-1 (les seules balles de break que s'est procuré l'Allemand). Il n'a donc pas perdu de temps ce jeudi, et sera prêt pour le choc face à Del Potro !

Verdasco va défier Nadal

Tombeur de Dominic Thiem en début de programme, Fernando Verdasco s'est offert une autre tête de série dans la soirée, en la personne de Karen Khachanov (qui n'aura donc gagné que trois matchs depuis le début de la saison sur terre battue), comme la semaine dernière à Madrid. L'Espagnol s'est imposé 7-5, 3-6, 6-3 en 2h10. Auteur de 6 aces et servant 67% de premières balles au total, il a fait le break à 5-5 dans le premier set pour le remporter, avant de perdre le deuxième en perdant son service à 2-3, mais un break à 4-3 dans le troisième lui a permis de s'imposer. Prochain adversaire : Rafael Nadal. L'Espagnol, à la recherche d'un premier trophée sur terre cette saison, a réussi l'exploit de ne perdre que deux jeux en deux matchs ce jeudi ! Après avoir étrillé Jérémy Chardy en début d'après-midi, il en a fait de même avec Nikoloz Basilashvili (18eme) : 6-1, 6-0 en 1h01. Il n'y a pas eu photo entre les deux joueurs, et Nadal, bien aidé par ses 68% de premières balles, a breaké à 2-1 et 4-1 dans le premier set et à 0-0, 2-0 et 4-0 dans le deuxième pour s'imposer. Il n'a eu qu'une seule balle de break à sauver, lors du tout premier jeu. Voilà donc une affaire rondement menée par le n°2 mondial, et de quoi aborder sereinement sa 20eme confrontation face à Fernando Verdasco (16-3 pour Nadal, dont 7-1 sur terre).

Nishikori s'est fait peur

Après avoir passé 1h12 sur le court contre Taylor Fritz en seizièmes de finale, Ke Nishikori a bien plus galéré pour rallier les quarts. Opposé à Jan-Lennard Struff, le Japonais s'est imposé 3-6, 7-6, 6-3 en 2h10. Un break à 2-1 a suffi à l'Allemand pour remporter la première manche , et il pensait peut-être avoir fait le plus dur en breakant à 2-2. Sauf que les deux joueurs ont connu un gros coup de mou au service, se faisant breaker trois fois d'affilée chacun ! Jusqu'à 5-5 où les deux ont gagné leur jeu de service. Il a donc fallu les départager au tie-break, et Nishikori l'a tranquillement emporté 7-2. Dans la troisième manche, les deux joueurs se sont encore breakés mutuellement de 1-1 à 3-2, et le Japonais a fini par avoir le dernier mot en prenant une dernière fois le service adverse à 5-3. C'est donc lui qui défiera Diego Schwartzman, qu'il a déjà battu trois fois sur trois, en quarts de finale.



ROME (Italie, ATP Masters 1000, terre battue, 5 207 405€)
Tenant du titre : Rafael Nadal (ESP)

Quarts de finale
Djokovic (SER, n°1) - Del Potro (ARG, n°7)
Schwartzman (ARG) - Nishikori (JAP, n°6)
Tsitsipas (GRE, n°8) - Federer (SUI, n°3)
Verdasco (ESP) - Nadal (ESP, n°2)

Huitièmes de finale
Djokovic (SER, n°1) bat Kohlschreiber (ALL) : 6-3, 6-0
Del Potro (ARG, n°7) bat Ruud (NOR, Q) : 6-4, 6-4
Schwartzman (ARG) bat Berrettini (ITA, WC) : 6-3, 6-4
Nishikori (JAP, n°6) bat Struff (ALL) : 3-6, 7-6 (2), 6-3

Tsitsipas (GRE, n°8) bat Fognini (ITA, n°10) : 6-4, 6-3
Federer (SUI, n°3) bat Coric (CRO, n°13) : 2-6, 6-4, 7-6 (7)
Verdasco (ESP) bat Khachanov (RUS, n°11) : 7-5, 3-6, 6-3
Nadal (ESP, n°2) bat Basilashvili (GEO, n°14) : 6-1, 6-0

Vos réactions doivent respecter nos CGU.