ATP - Rome : Djokovic-Nadal, au rendez-vous des "vieux"

ATP - Rome : Djokovic-Nadal, au rendez-vous des "vieux"©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 16 mai 2021 à 10h54

Alors que Novak Djokovic affronte Rafael Nadal dimanche pour la sixième fois en finale du tournoi de Rome, et pour la 57e fois de l'histoire, le Serbe se réjouit de ce nouveau duel entre des "vieux" qui "n'ont toujours pas lâché l'affaire".



Comme en 2009, en 2011, en 2012, en 2014 et en 2019, Novak Djokovic et Rafael Nadal vont se retrouver dimanche après-midi en finale du Masters 1000 de Rome. Samedi, l'Espagnol (34 ans) a dominé sans trembler le géant américain Reilly Opelka (6-4, 6-4), novice à ce niveau, alors que le Serbe (33 ans), tenant du titre, a d'abord dû terminer son quart de finale contre Stefanos Tsitsipas (4-6, 7-5, 7-5), avant de souffrir à nouveau face à Lorenzo Sonego (6-3, 6-7[5], 6-2). Les deux hommes vont se défier pour la 57e fois. Et si Nadal est mené 27-29, il l'a emporté 3 fois sur 5 en finale d'un tournoi italien où il détient le record de sacres (9), et il s'est également imposé lors de leur dernier affrontement, en finale de Roland-Garros en octobre dernier. En conférence de presse, le numéro un mondial s'est exprimé sur ce nouvel affrontement face à celui qu'il considère comme "le plus grand rival de (sa) carrière."

"C'est génial de jouer encore contre lui en finale"

"Rafa et moi avons plaisanté dans le vestiaire après ma victoire contre Tsitsipas. On a plaisanté sur le fait que les vieux n'ont toujours pas lâché l'affaire. Il y a quelques jours, il a dit que Roger, lui et moi étions âgés, mais je ne suis pas d'accord, a expliqué Djokovic, dans des propos rapportés par L'Equipe. On montre une énergie différente, rafraîchissante. C'est génial de jouer encore contre lui en finale. C'est le joueur que j'ai le plus souvent affronté, sans aucun doute le plus grand rival de ma carrière. Le défier sur terre battue, en finale d'un des plus grands tournois du monde, c'est toujours une motivation supplémentaire pour moi. Même après tout ce qu'on a traversé, cette excitation est toujours là au moment de jouer l'un contre l'autre. Et ça continuera tant qu'on s'affrontera à ce niveau. Je suis vraiment content qu'on montre qu'on ne recule pas face aux attaques de la «Next Gen»." A noter que cette finale très attendue ne débutera pas avant 17h.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.