ATP - Rome : Chardy élimine Gasquet, Paire corrigé, A.Zverev éliminé dès son entrée en lice

ATP - Rome : Chardy élimine Gasquet, Paire corrigé, A.Zverev éliminé dès son entrée en lice©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 14 mai 2019 à 20h22

Vainqueur de Richard Gasquet sur deux jours, Jérémy Chardy sera le seul représentant tricolore au deuxième tour du Masters 1000 de Rome. Benoît Paire, en effet, a chuté face à Radu Albot. Dans son style, Nick Kyrgios s'est défait de Daniil Medvedev alors qu'Alexander Zverev a réalisé une nouvelle contre-performance.



C'est de plus en plus difficile pour Alexander Zverev cette saison. Eliminé en quarts de finale à Madrid la semaine passée, l'Allemand n'a même pas passé le cap du deuxième tour à l'occasion du Masters 1000 de Rome. Pour son entrée en lice dans le tournoi, le désormais 5eme joueur mondial a mordu la poussière face à un Matteo Berrettini déchaîné devant son public. Les deux joueurs se sont rendu coup pour coup en début de rencontre, l'Italien enchaînant trois jeux consécutifs avant de voir l'Allemand faire de même. Plus équilibré par la suite, ce premier set s'est finalement joué sur deux jeux de service compliqués mais, si Marco Berrettini a su tenir face à cinq balles de break, Alexander Zverev a cédé à la deuxième opportunité contre lui. La deuxième manche, cette fois, a été mieux attaquée par l'Allemand qui a breaké d'entrée avant de se faire immédiatement rattraper au score. Le 33eme joueur mondial a obtenu, en vain, une première balle de match sur le service de son adversaire dans le dixième jeu mais, sentant son adversaire en manque de confiance, l'Italien a une nouvelle fois mis une pression folle sur Alexander Zverev qui a craqué (7-5, 7-5 en 1h49'). Finaliste l'an dernier, le numéro 5 mondial doit se préparer à une nouvelle chute au classement ATP lundi prochain.

Chardy conclut enfin face à Gasquet

Deux jours de match et plus qu'un seul Français en course à Rome. Jérémy Chardy, puisque c'est de lui qu'il s'agit, est venu à bout mardi (6-1, 4-6, 6-3, 2h09 de jeu) de Richard Gasquet lors d'une rencontre interrompue la veille par la pluie alors que les deux joueurs en étaient à un set partout. Plus fringant pour la reprise de la rencontre face au Biterrois, qui avait repris la compétition à Madrid après six mois d'absence et qu'il n'avait encore jamais battu avant mardi (cinq victoires de Gasquet en cinq confrontations), a rapidement fait la différence en breakant son compatriote à 2-2 avant de tenir ensuite sa mise en jeu et de prendre une seconde fois le service du 39eme mondial, à 5-3, pour valider ainsi son ticket pour le deuxième tour. Une semaine après sa défaite à Madrid contre le futur vainqueur Novak Djokovic, Chardy se frottera à un autre monstre, puisque c'est Rafael Nadal que Chardy n'a plus rencontré depuis 2015 (6-3, 6-4 pour l'Espagnol à Cincinnati), qui se présentera devant le Palois, qui ne pouvait s'offrir meilleurs tests en l'espace de deux semaines avant Roland-Garros.

Paire balayé

Sorti d'entrée à Munich il y a quinze jours et en qualifications à Madrid la semaine dernière, Benoît Paire ne verra pas non plus le deuxième tour à Rome. Peut-être émoussé par ses deux matchs pré-tournoi (comme dans la capitale espagnole, son classement ne lui permettait pas d'intégrer directement le tableau final), l'Avignonnais s'est fait gifler (6-3, 6-2, 1h27) par Radu Albot. Battu lors des deux matchs face au Français, qui n'a gagné que deux matchs (les deux à Barcelone) depuis sa victoire à Marrakech, le Macédonien a cette fois pris nettement le dessus sur le 46eme mondial, dans un mauvais jour au service (7 doubles-fautes, 5 breaks concédés) et pas aidé non plus par ses nombreuses fautes directes. Après la rencontre, Paire a regretté que son dos le fasse de nouveau souffrir, révélant même qu'il pourrait modifier son programme d'ici Roland-Garros et ne disputer aucun tournoi (ni Lyon ni Genève) avant de se rendre Porte d'Auteuil. Voilà Paire dans le dur une fois de plus.

Kyrgios écœure Medvedev

Il a commencé par un service à la cuillère, puis terminé par quatre aces consécutifs. Nick Kyrgios, tantôt génial tantôt déconcertant, s'est imposé contre la tête de série n°12 Daniil Medvedev (6-3, 3-6, 6-3) pour rallier le deuxième tour. La rencontre a vite tourné à l'avantage de l'Australien, dans un bon jour et décidé à jouer. Dès le quatrième jeu de la partie, Kyrgios a fait le break (3-1) et n'a pas été rattrapé dans une première manche maîtrisée. Puis le Russe a haussé le ton. Dans un deuxième set très serré (deux balles de break seulement en faveur de Medvedev), le Moscovite s'est appuyé sur des mises en jeux très solides (100% de points gagnés sur ses premières balles, 15/15), pour revenir à hauteur après une heure de jeu. Enfin, c'est finalement Kyrgios qui a brillé dans la dernière manche : tant par un service excellent (9 aces sur 15 dans la dernière manche) que par des facéties, telles que tourner le dos à l'adversaire, le postérieur levé, après une montée au filet raté. Pour Medvedev, cette défaite apparaît particulièrement étonnante après de très bons résultats sur terre battue (demi-finales à Monte-Carlo, finale à Barcelone). Il est toutefois difficile de lui en tenir rigueur, tant le fantasque Australien a une fois de plus été déroutant ce mardi. Opposé à João Sousa ce mercredi, Roger Federer connaît déjà son éventuel adversaire en huitièmes de finale. Borna Coric, tête de série numéro 13, n'a laissé aucune chance à Cameron Norrie (6-2, 6-2 en 58 minutes).

ROME (Italie, ATP Masters 1000, terre battue, 5 207 405€)
Tenant du titre : Rafael Nadal (ESP)

2eme tour
Djokovic (SER, n°1) - Shapovalov (CAN)
Kohlschreiber (ALL) - Cecchinato (ITA, n°16)
Kyrgios (AUS) - Ruud (NOR, Q)
Goffin (BEL) - Del Potro (ARG, n°7)

Berrettini (ITA, WC) bat A.Zverev (ALL, n°4) : 7-5, 7-5
Schwartzman (ARG) - Ramos-Viñolas (ESP, Q)
Cilic (CRO, n°9) - Struff (ALL)
Fritz (USA, Q) - Nishikori (JAP, n°6)

Tsitsipas (GRE, n°8) - Sinner (ITA, WC)
Albot (MDA) - Fognini (ITA, n°10)
Coric (CRO, n°13) bat Norrie (GBR, Q) : 6-2, 6-2
Sousa (POR) - Federer (SUI, n°3)

Thiem (AUT, n°5) - Verdasco (ESP)
Khachanov (RUS, n°11) bat Bautista Agut (ESP) : 5-7, 6-4, 6-2
Basilashvili (GEO, n°14) bat Djere (SER) : 7-5, 6-4
Chardy (FRA) - Nadal (ESP, n°2)

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Bye
Shapovalov (CAN) bat Carreno Busta (ESP) : 6-3, 7-6 (5)
Kohlschreiber (ALL) bat Simon (FRA) : 6-2, 3-6, 6-3
Cecchinato (ITA, n°16) bat De Minaur (AUS) : 4-6, 6-3, 6-1

Kyrgios (AUS) bat Medvedev (RUS, n°12) : 6-3, 3-6, 6-3
Ruud (NOR, Q) bat Evans (GBR, Q) : 7-5, 0-6, 6-3
Goffin (BEL) bat Wawrinka (SUI) : 4-6, 6-0, 6-2
Del Potro (ARG, n°7) - Bye

A.Zverev (ALL, n°4) - Bye
Berrettini (ITA, WC) bat Pouille (FRA) : 6-2, 6-4
Schwartzman (ARG) bat Nishioka (JAP, Q) : 6-1, 6-4
Ramos-Viñolas (ESP, Q) bat Monfils (FRA, n°15) : 6-3, 6-1

Cilic (CRO, n°9) bat Basso (ITA, WC) : 6-1, 7-5
Struff (ALL) bat Dimitrov (BUL) : 6-4, 6-7 (5), 6-3
Fritz (USA, Q) bat Pella (ARG) : 6-3, 6-4
Nishikori (JAP, n°6) - Bye

Tsitsipas (GRE, n°8) - Bye
Sinner (ITA, WC) bat Johnson (USA) : 1-6, 6-1, 7-5
Albot (MDA) bat Paire (FRA, Q) : 6-3, 6-2
Fognini (ITA, n°10) bat Tsonga (FRA) : 6-3, 6-4

Coric (CRO, n°13) bat Auger-Aliassime (CAN) : 6-7 (4), 6-3, 6-4
Norrie (GBR, Q) bat Millman (AUS) : 3-6, 6-3, 6-4
Sousa (POR) bat Tiafoe (USA) : 6-3, 6-7 (3), 7-6 (4)
Federer (SUI, n°3) - Bye

Thiem (AUT, n°5) - Bye
Verdasco (ESP) bat Edmund (GBR) : 4-6, 6-4, 6-2
Bautista Agut (ESP) bat Seppi (ITA) : 6-1, 3-6, 6-1
Khachanov (RUS, n°11) bat Sonego (ITA, WC) : 6-3, 6-7 (1), 6-3

Basilashvili (GEO, n°14) bat Fucsovics (HUN) : 6-1, 7-6 (2)
Djere (SER) bat Kukushkin (KAZ) : 6-3, 6-4
Chardy (FRA) bat Gasquet (FRA) : 6-1, 4-6, 6-3
Nadal (ESP, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.