ATP / Roger Federer : " Tout jouer, ce n'est pas possible "

ATP / Roger Federer : " Tout jouer, ce n'est pas possible "©Media365
A lire aussi

Sylvian Baudry, publié le mardi 14 août 2018 à 17h56

Ce mardi, Roger Federer va faire son retour à la compétition, au Masters 1000 de Cincinnati. Le Suisse s'est dit « impatient » de rejouer.

Roger Federer n'a plus joué depuis son quart de finale dantesque à Wimbledon, perdu contre le finaliste Kevin Anderson en 4h13 (13-11 dans le cinquième set). Le Suisse de 37 ans a fait l'impasse sur la Rogers Cup de Toronto, la semaine dernière, pour se concentrer sur Cincinnati (Ohio), où il va entrer en lice dans la nuit de mardi à mercredi. « J'ai choisi de zapper Toronto pour rester en bonne santé. C'est difficile de regarder ça de loin, a reconnu Federer. Maintenant, c'est ce qui arrive quand on vieillit, il faut prendre soin de son corps, a rappelé l'homme aux 20 Grands Chelems. J'aimerais pouvoir tout jouer, mais ce n'est pas possible. Si je veux jouer plus, je peux toujours le faire. Si je veux jouer moins, je peux aussi le faire. Désormais, je suis beaucoup plus détendu concernant ma programmation. J'ai plus de temps pour ma famille ce qui est important pour moi. Et quand je prends du temps, j'en retire toujours quelque chose. »

Federer : « Impatient de débuter »


Forcément, cette longue attente a fait naître chez Roger Federer une faim de victoires et de compétition : « je me suis entraîné très dur, alors je suis impatient de débuter. » Très dur, mais aussi sur dur : « je me suis entraîné sur des courts en dur, donc ce n'est pas comme si je n'avais pas joué sur dur depuis mille ans, a prévenu le numéro 2 mondial. En réalité, je sens que je suis vraiment prêt à y aller. » Cette surface lui a toujours bien réussi au Masters 1000 de Cincinnati. Le natif de Bâle est d'ailleurs le recordman de titres : « Cincy a toujours été un grand tournoi pour moi dans le passé, se souvient-il. C'est génial d'être de retour, alors j'espère faire un bon tournoi. C'est dommage que Rafa (Nadal) ne joue pas, mais ça reste un tableau incroyable. » Au deuxième tour, dans la nuit de mardi à mercredi (aux alentours d'1 heure du matin), le joueur aux 98 titres en carrière rencontrera l'Allemand Peter Gojowczyk, pour son entrée dans le tournoi.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU