ATP : Raonic "malheureux et triste"

ATP : Raonic "malheureux et triste"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 28 août 2020 à 12h24

Après le report de sa demi-finale du tournoi de Cincinnati, suite au boycott de Naomi Osaka pour protester contre les violences policières, Milos Raonic a réagi, et espère "un véritable changement" dans la société. 

 

Après avoir éliminé sans trembler Andy Murray, Milos Raonic a écarté Filip Krajinovic (4-6, 7-6, 7-5) mercredi soir pour se hisser dans le dernier carré du tournoi de Cincinnati, qui se déroule exceptionnellement à New York en raison de la crise sanitaire. Censé affronter Stefanos Tsitsipas jeudi pour une place en finale, le Canadien a vu sa rencontre reportée à vendredi suite à la décision de Naomi Osaka, qui avait d'abord refusé de jouer sa demi-finale  pour protester contre les violences policières après ce qui ressemble à une nouvelle bavure. Jacob Blake, un Afro-Américain de 29 ans, s'est en effet fait tirer dessus à sept reprises dans le dos par deux policiers à Kenosha, à côté de Milwaukee, dimanche dernier. Et les images de cette scène ont déclenché de nouvelles manifestations, trois mois après l'embrasement des Etats-Unis en raison de la mort de George Floyd suite à son interpellation par la police de Minneapolis. 

"Beaucoup de gens ne sont pas respectés" 

"Tout s'est produit de manière très visuelle et dérangeante, deux fois en peu de temps. Evidemment, cela s'est produit plusieurs fois. Je pense que ça a vraiment attiré l'attention, même si cela aurait dû être le cas plus tôt, parce que les gens étaient chez eux, et qu'ils étaient moins occupés. Je pense que le fait d'avoir un soutien, des bannières lors d'un tournoi ou de porter un maillot lors d'un échauffement ou d'un match de NBA peut aider. Mais ce qui permet un véritable changement, c'est quand on fait vraiment bouger les choses. Je pense que la vraie sanction arrive quand on touche au portefeuille des gens. Et cela peut provoquer une sorte de changement", a plaidé le 30e joueur mondial en conférence de presse, expliquant que "beaucoup de gens ne sont pas traités équitablement, ne sont pas respectés et doivent vivre dans la peur et beaucoup d'autres choses que je n'ai jamais vécues. C'est malheureux et triste et j'espère qu'il y aura un changement. J'espère que les actions qui se dérouleront au cours des prochains jours, semaines, mois, années, car tout cela ne se fera pas en un jour, créeront vraiment un changement permanent." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.