ATP : Rafael Nadal, un retour sur terre attendu

ATP : Rafael Nadal, un retour sur terre attendu©Media365

Nicolas Kohlhuber : publié le dimanche 13 septembre 2020 à 22h33

Engagé au Masters 1000 de Rome, Rafael Nadal est particulièrement attendu dans la capitale italienne. Roi incontesté de la terre battue, l'Espagnol va jouer son seul tournoi sur cette surface avant Roland Garros.



Un an, trois mois et une semaine après sa victoire sur Dominic Thiem en finale de l'édition 2019 de Roland-Garros, Rafael Nadal va rejouer un match du circuit ATP sur terre battue. Cette semaine, dans le cadre du Masters 1000 de Rome, l'Espagnol va faire son grand retour face à Pablo Carreno-Busta. Un match très important pour celui qui a remporté Roland-Garros à 12 reprises. S'il veut remettre ça cette année dans un contexte inédit, durant l'automne, le natif de Manacor va devoir arriver à la Porte d'Auteuil en pleine possession de ses moyens. Et ce tournoi italien est le seul moyen d'y arriver. Avant le grand chelem parisien, il n'y aura pas d'autre tournoi sur terre battue. Et donc aucun autre moyen de se préparer à l'ocre du court Philippe-Chatrier.

Rafael Nadal a anticipé son retour sur terre battue

En très peu de temps, le numéro 2 mondial va devoir retrouver le rythme de la compétition. Un véritable challenge pour celui qui a fêté ses 34 ans en juin. Le gaucher n'a pas joué le moindre match depuis le 1er mars et un succès en finale du tournoi d'Acapulco face à Taylor Fritz. Depuis, il a passé le confinement à Majorque et n'a participé à aucune exhibition, ni à la tournée américaine. Pour Rafael Nadal, la saison sur terre battue est chaque année le temps fort de sa saison. Et dans une année aussi spéciale que 2020, l'ocre reste le seul rendez-vous auquel il veut participer. Pour optimiser sa préparation, il a donc renoncé à un voyage outre-Atlantique et à un tournoi du grand chelem. Un moyen de gagner du temps sur certains adversaires. Alors qu'ils vont devoir opérer la délicate transition du dur à la terre battue en quelques jours seulement après l'US Open, l'Espagnol a eu l'occasion de s'entraîner en Italie. Une anticipation qui va lui permettre de partir avec une longueur d'avance pour défendre son titre au Masters 1000 italien. Mais aussi de retrouver plus vite une surface qui lui a certainement beaucoup manqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.