ATP - Queen's : Première finale cette saison pour Simon

ATP - Queen's : Première finale cette saison pour Simon©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 22 juin 2019 à 20h09

Gilles Simon disputera dimanche au Queen's sa première finale cette saison. Après trois échecs en demi-finales cette année, le Niçois a enfin obtenu le droit de jouer le titre après son nouvel exploit (6-7, 6-4, 6-3), samedi face au Russe Daniil Medvedev, numéro 13 à l'ATP. Le Français affrontera Feliciano Lopez, étonnant tombeur de Felix Auger-Aliassime dans l'autre demi-finale, avec peut-être en vue son premier trophée depuis Metz en 2018.

Et si Gilles Simon devenait dimanche le premier joueur français de l'histoire à triompher au Queen's ? Comme Jo-Wilfried Tsonga, Nicolas Mahut, Sébastien Grosjean (deux fois) et Guy Forget avant lui (cinq matchs pour autant de défaites), le Niçois a obtenu le droit de disputer le titre sur le gazon londonien, au vétéran espagnol Feliciano Lopez. Une première cette saison pour Simon, qui n'avait jusqu'alors fait mieux que les demi-finales (à Marrakech, Sydney et Pune). Depuis sa demie au Maroc, le joueur français de 34 ans avait surtout accumulé les contre-performances, notamment au premier tour (à trois reprises). Mais c'était avant ce Queen's qui semble avoir redonné des ailes à notre « Gilou » national. Confirmation ce samedi avec un nouvel exploit du vétéran tricolore, parvenu à s'offrir Daniil Medvedev (6-7, 6-4, 6-3), numéro 13 mondial, comme il avait déjà joué un vilain tour plus tôt dans la semaine au 8eme mondial Kevin Anderson.


Émoussé Gilles Simon ? En tout cas, ça ne s'est pas vu !

Une performance d'autant plus impressionnante que, la veille, Simon était sorti gagnant d'un marathon interminable (3h24, plus long match de l'histoire du tournoi) contre Nicolas Mahut. C'est pourtant un Simon fringant qui s'est présenté samedi devant Medvedev. Le Russe a pris d'entrée le service du Français, mais sans pour autant désarçonner ce dernier, qui a tout de suite rendu la pareille à son adversaire. Pas de panique non plus du côté de Simon, lorsque Medvedev prenait les devants en enlevant le jeu décisif (7-4) de ce premier set très disputé. Le Français breakait deux fois la tête de série numéro 4 dans la deuxième manche pour recoller à 1-1. Parfaitement relancé dans la rencontre, il allait ensuite faire céder Medvedev sous la pression, à 4-3 (seul break du dernier set) et se montrer solide derrière pour sortir vainqueur de ce match aux échanges parfois sans fin (avec un rallye de 49 frappes même à un moment) entre ces deux hommes qui se connaissent parfaitement pour s'entraîner souvent ensemble. On n'arrête plus Gilles Simon !


Étonnant Feliciano Lopez !

Contrairement à ce que beaucoup pensaient, ce n'est pourtant pas Felix Auger-Aliassime qui fera face au Français en finale mais... Feliciano Lopez. A 37 ans, le vétéran espagnol semble avoir retrouvé la forme de ses jeunes années et le jeune Canadien en a fait les frais samedi dans la seconde demi-finale (6-7, 6-3, 6-4, 2h19). Malgré la perte du premier set, le vainqueur du tournoi en 2017 (il avait battu le lauréat de l'année suivante Marin Cilic en finale) et finaliste trois ans plus tôt (défaite contre Grigor Dimitrov) a trouvé la force de caractère (l'expérience, il l'a) pour renverser la vapeur face à la tête de série numéro 8 du tournoi. Après avoir réussi l'unique break du deuxième set (d'entrée, à 1-0 en sa faveur) pour revenir à hauteur du 21eme mondial, le joueur invité par les organisateurs, son classement actuel (113eme) ne lui permettant pas de prétendre au tableau, a de nouveau été le seul des deux hommes à prendre le service de l'autre (à 2-2) dans la troisième et dernière manche. Un deuxième break (Lopez comme Auger-Aliassime avait réussi un sans-faute sur leur engagement dans le premier set) suffisant pour permettre à celui que l'on n'attendait pas à pareille fête à Londres (il jouera également dimanche la finale du double aux côtés d'Andy Murray) de valider son billet pour une nouvelle finale (sa troisième) au Queen's.



QUEEN'S (Grande-Bretagne, ATP 500, gazon, 2 219 150€)
Tenant du titre : Marin Cilic (CRO)

Finale
Lopez (ESP, WC) - Simon (FRA)

Demi-finales
Lopez (ESP, WC) bat Auger-Aliassime (CAN, n°8) : 6-7, 6-3, 6-4
Simon (FRA) bat Medvedev (RUS, n°4) : 6-7 (4), 6-4, 6-3

Quarts de finale
Auger-Aliassime (CAN, n°8) bat Tsitsipas (GRE, n°1) : 7-5, 6-2
Lopez (ESP, WC) bat Raonic (CAN, n°6) : 4-6, 6-4, 7-6 (5)
Medvedev (RUS, n°4) bat Schwartzman (ARG) : 6-2, 6-2
Simon (FRA) bat Mahut (FRA, Q) : 7-6 (5), 5-7, 7-6 (3)

2eme tour
Tsitsipas (GRE, n°1)
bat Chardy (FRA) : 4-6, 7-6 (0), 7-6 (4)
Auger-Aliassime (CAN, n°8) bat Kyrgios (AUS) : 6-7 (4), 7-6 (3), 7-5
Lopez (ESP, WC) bat Del Potro (ARG, n°3) : forfait
Raonic (CAN, n°6) bat Bedene (SLO, Q) : 6-3, 7-6 (3)

Schwartzman (ARG) bat Cilic (CRO, n°5) : 6-4, 6-4
Medvedev (RUS, n°4) bat Pouille (FRA) : 7-6 (9), 6-7 (5), 6-4
Mahut (FRA, Q) bat Wawrinka (SUI, n°7) : 3-6, 7-5, 7-6 (2)
Simon (FRA) bat Anderson (AFS, n°2) : 6-1, 4-6, 6-4

1er tour
Tsitsipas (GRE, n°1)
bat Edmund (GBR) : 6-3, 7-5
Chardy (FRA) bat Kukushkin (KAZ) : 6-1, 6-3
Kyrgios (AUS) bat Carballes Baena (ESP, LL) : 7-6 (4), 6-3
Auger-Aliassime (CAN, n°8) bat Dimitrov (BUL) : 6-4, 6-4

Del Potro (ARG, n°3) bat Shapovalov (CAN) : 7-5, 6-4
Lopez (ESP, WC) bat Fucsovics (HUN) : 6-7 (4), 6-3, 6-4
Bedene (SLO, Q) bat De Minaur (AUS) : 3-6, 6-4, 6-4
Raonic (CAN, n°6) bat Cecchinato (ITA) : 6-3, 6-2

Cilic (CRO, n°5) bat Garin (CHI) : 6-1, 7-6 (5)
Schwartzman (ARG) bat Bublik (KAZ, Q) : 6-2, 6-3
Pouille (FRA) bat Clarke (GBR, WC) : 7-6 (2), 6-1
Medvedev (RUS, n°4) bat Verdasco (ESP) : 6-2, 6-4

Wawrinka (SUI, n°7) bat Evans (GBR, WC) : 6-3, 6-4
Mahut (FRA, Q) bat Tiafoe (USA) : 6-3, 7-6(5)
Simon (FRA) bat Ward (GBR, Q) : 3-6, 6-3, 7-6(2)
Anderson (AFS, n°2) bat Norrie (GBR) : 4-6, 7-6(5), 6-4

Vos réactions doivent respecter nos CGU.