ATP : Pouille met un terme à sa saison

ATP : Pouille met un terme à sa saison©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 18 octobre 2019 à 17h02

Lucas Pouille, forfait pour Stockholm et Vienne, a annoncé vendredi qu'une blessure au coude droit avec laquelle il avait déjà dû composer à Shanghai la semaine dernière l'obligeait à mettre un terme à sa saison. L'ancien numéro 1 français, remonté en 19eme position au classement ATP, manquera donc le tournoi de Bercy (26 octobre au 3 novembre) ainsi que la phase finale de la Coupe Davis, en novembre prochain.

Ses deux forfaits de suite, à Stockholm et Vienne, ne disaient rien de bon. Surtout au lendemain du Masters 1 000 de Shanghai que l'ancien numéro 1 français avait quitté prématurément de nouveau en avançant une douleur au coude droit. Il n'y a pas donc eu de réelle surprise à voir tomber vendredi, quelques heures seulement après que l'intéressé a renoncé à disputer le tournoi autrichien, un communiqué annonçant la fin de saison de Lucas Pouille (25 ans). « Je suis évidemment triste de ne pas pouvoir disputer les derniers tournois de l'année, et en particulier de devoir manquer le Rolex Paris Masters à la maison, déplore le Nordiste sur son compte Twitter. Mais il n'aurait pas été raisonnable de continuer dans ces conditions. Je vais désormais me concentrer sur les soins à effectuer, afin de repartir en 2020 sur les meilleures bases possibles. Cette année sur les courts après la belle quinzaine de Melbourne a parfois été éprouvante, mais c'est dans ces moments-là aussi qu'on apprend. A moi de revenir plus fort en 2020. Un grand merci pour le soutien reçu cette année, en espérant tous vous retrouver en grande forme la saison prochaine. »



La faute justement à cette blessure au coude droit, qui date en réalité de septembre dernier - un mois qui avait pourtant vu notre représentant atteindre les quarts de finale à Tokyyo et la demi-finale à Metz trois semaines plus tôt - et a amené Pouille à consulter plusieurs spécialistes. Des visites qui l'ont incité à stopper sa saison à l'aube du Masters 1 000 de Bercy (26 octobre au 3 novembre) mais aussi de la phase finale de la Coupe Davis, deux semaines plus tard à Madrid (18 au 24 novembre). Demi-finaliste du dernier Open d'Australie en début d'année, le protégé d'Amélie Mauresmo depuis cette saison a ensuite touché le fond, avec en se faisant sortir cinq fois de suite d'entrée à son retour de Melbourne. Une longue traversée du désert au cours de laquelle il a continué de multiplier les éliminations très tôt dans le tournoi, les trois autres rendez-vous du Grand Chelem compris. Quart de finaliste à Cincinnati puis à Tokyo récemment, avec entre temps cette demie perdue en Moselle face au futur vainqueur Jo-Wilfried Tsonga, le jeune marié (il a épousé sa compagne Clémence Bertrand début septembre) avait repris du poil de la bête en cette fin d'année. Un temps descendu au-delà de la 30eme place mondiale, il venait même de retrouver le Top 20 lundi dernier, en 19eme position. Cette blessure est venue le couper dans son élan, et tout gâcher.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.