ATP - Paire : "Ça vaut le coup d'être nul"

ATP - Paire : "Ça vaut le coup d'être nul"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 05 mars 2021 à 10h30

Auteur d'un nouveau pétage de plombs lors de sa piteuse élimination d'entrée à Buenos Aires, Benoît Paire a répondu à sa manière à ses détracteurs. 

 

A croire qu'il ne changera jamais... Opposé au modeste joueur argentin Francisco Cerundolo (137e) jeudi pour ses débuts au tournoi de Buenos Aires, Benoît Paire a encore pété les plombs. Tête de série numéro 3, le 29e joueur mondial, qui avait pourtant remporté la première manche sans trop trembler, est totalement sorti du match dans le deuxième set, après une balle qu'il voyait faute mais que l'arbitre a jugé bonne. Il a alors totalement dégoupillé, crachant de rage sur le court avant de proférer des insultes, ce qui lui a valu un premier avertissement. Après de nouveaux accrochages avec l'arbitre et même le superviseur du tournoi, il a fini par balancer ce match conclu sur une huitième double faute, totalement volontaire (4-6, 6-3, 6-1). 

Forcément très critiqué après cet énième dérapage, l'Avignonnais a répondu à ses détracteurs sur Twitter, à sa manière. "Finalement, ça vaut le coup d'être nul", a-t-il écrit en légende d'une capture d'écran de son bilan en carrière (3 titres, avec 225 victoires pour 243 défaites) et de son total de gains (un peu plus de 8,5 millions de dollars). Un message conclu par deux émojis, l'un faisant un bisou puis... un doigt d'honneur. Du Benoît Paire dans le texte, lui qui avait expliqué la semaine dernière pourquoi il avait préféré aller jouer à Cordoba, où il a remporté, contre le Chilien Nicolas Jarry, son unique match de l'année, plutôt qu'à Montpellier. "C'est à une heure de chez moi, mais j'ai choisi de venir ici car en France les tribunes sont vides. J'aime jouer devant du public, entendre les applaudissements après un coup gagnant. J'aime m'amuser avec les fans. Je préfère être ici : jouer en extérieur, la terre battue, le soleil, la piscine, la Quilmès (une célèbre bière argentine, ndlr). J'aime les Argentins et la fête ici." Un public argentin qui l'a toutefois copieusement sifflé après ce nouvel écart... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.