ATP : Nadal s'étonne lui-même

ATP : Nadal s'étonne lui-même©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le samedi 18 janvier 2020 à 17h17

Tout comme Roger Federer, Rafael Nadal est également un modèle de longévité. Alors que l'Open d'Australie débute dans la nuit de dimanche à lundi, le n°1 mondial se dit lui-même stupéfait par sa remarquable carrière.



A 33 ans, Rafael Nadal est n°1 mondial et plus fringant que jamais. Comment fait-il ? « Il n'y a pas de secret du tout, assure l'Espagnol dans un large sourire. Je ne peux pas dire que j'ai eu de la chance avec les blessures ! C'est simplement de la passion et de l'amour pour le jeu, savoir rester positif dans les moments difficiles. Avec cette attitude positive et les bonnes personnes autour de moi, j'ai toujours pu gagner. Ils étaient la clé, j'ai pu trouver ce moyen de continuer et c'est difficile à imaginer. On en est là, j'en suis très content. »

« Beaucoup ont dit que ma carrière aurait dû être plus courte »

Rafael Nadal rappelle que lui aussi « est surpris d'en être là à cet âge ». « Beaucoup de gens ont dit qu'avec mon style de jeu, ma carrière aurait dû être un peu plus courte, alors je suis content et j'apprécie simplement la situation », conclut-il. Le duodécuple vainqueur de Roland-Garros est devenu le premier joueur à avoir été n°1 mondial sur trois décennies, sa première apparition à ce niveau datant du 18 août 2008, peu de temps après son historique victoire face à Roger Federer en finale de Wimbledon. Le Suisse est le seul à pouvoir égaler ce record, puisque Novak Djokovic n'a été sur le toit du monde qu'à partir de 2011.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.