ATP : Nadal a passé " trois mois horribles "

ATP : Nadal a passé " trois mois horribles "©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le mardi 17 novembre 2020 à 11h53

Dans une émission espagnole, Rafael Nadal a livré d'étonnantes confessions sur sa reprise après le confinement.



Après son élimination en demi-finales du Rolex Paris Masters face à Alexander Zverev, Rafael Nadal a retrouvé le goût de la victoire en dominant Andrey Rublev lors de son entrée en lice dans le Masters. Le numéro 2 mondial l'a emporté dimanche en deux sets (6-3, 6-4) et s'est positionné parfaitement en vue des demi-finales. L'Espagnol reviendra sur le court mardi après-midi pour affronter Dominic Thiem.

Nadal : « Mon pied était totalement détruit »

Ces dernières heures, celui qui a triomphé treize fois à Roland-Garros fait parler de lui car il a livré d'étonnantes confessions. Deux mois avant de corriger Novak Djokovic sur la terre battue parisienne en finale des Internationaux de France (6-0, 6-2, 7-5), Nadal était en effet plongé dans un état très noir. Fin août, le joueur aux vingt Grands Chelems était en pleine détresse. Il ne savait pas s'il allait pourvoir rejouer.


« Je me disais : quel désastre tout ça », a expliqué Rafael Nadal dans l'émission espagnole « Mi casa es la tuya » (« Ma maison est ta maison »). Il a confié une très mauvaise nouvelle lors de la reprise de l'entraînement après le premier confinement. « Après le confinement, j'ai passé des mois très difficiles. L'arrêt avait fait du bien à mes genoux, ils allaient mieux, aussi loin que je me souvienne, mais mon pied était totalement détruit », livre le Taureau de Manacor au sujet du même pied touché par une inflammation chronique qui aurait pu le contraindre à mettre un terme à sa carrière en 2005.

Nadal : « J'ai passé trois mois horribles à aller me faire soigner à Barcelone »

« Si, à cette époque, on m'avait dit que j'allais pouvoir faire carrière jusqu'à mes 26 ans, j'aurais signé tout de suite », poursuit Nadal qui a finalement retrouvé le sourire grâce à des chaussures sur mesure et des semelles adaptées. Puis cet été, rebelotte. « J'ai passé trois mois horribles à aller me faire soigner à Barcelone, détaille « Rafa ». J'allais m'entraîner, une heure maximum, mais je ne pouvais pas me déplacer. Les traitements m'ont aidé. » Nadal vise cette semaine à Londres une première victoire au Masters, une épreuve qui lui a toujours échappée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.