ATP : Murray a enfin rejoué

ATP : Murray a enfin rejoué©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 24 juin 2020 à 11h38

Plus de sept mois après son dernier match, Andy Murray a de nouveau rejoué en compétition mardi, lors d'un tournoi entre Britanniques. Et il a gagné facilement contre Liam Broady.



On ne l'avait plus vu jouer depuis la phase finale de la Coupe Davis, en novembre dernier à Madrid, où il n'avait disputé (et gagné) qu'un match, contre le Néerlandais Tallon Griekspoor. Andy Murray, blessé à l'aine, n'avait ensuite pas pu disputer l'Open d'Australie ni les tournois en janvier et février, et prévoyait, peut-être, de faire son retour à Indian Wells ou Miami en mars. Mais la pandémie de coronavirus est arrivée et l'Ecossais de 33 ans n'a pas pu retrouver le circuit. Il a cependant pu rejouer en compétition ce mardi, à l'occasion de la « Battle of the Brits », un tournoi entre Britanniques organisé au Centre national d'entraînement pour combler la pause du circuit ATP (qui redémarrera le 14 août) et organisé dans des conditions sanitaires strictes (contrairement à l'Adria Tour), et avec les règles classiques du tennis (contrairement à l'Ultimate Tennis Showdown).

Murray : "Les bases sont bonnes"

L'ancien n°1 mondial, retombé à la 129eme place, a dominé Liam Broady (211eme) sur le score de 6-2, 6-2 en 1h32, en ne perdant qu'une seule fois son service, quand il avait déjà fait le break d'entrée de match. « J'ai bien bougé, même si c'était parfois difficile. C'était bien pour mon premier match depuis sept mois. J'ai vraiment bien servi et je suis content de cela. J'ai bien retourné aussi, avec 100% de réussite en revers et 90% en coup droit, ce qui est très élevé. Mais je n'ai pas frappé la balle aussi bien. Mes coups de fond de courts n'étaient pas bons, je n'étais pas toujours dans le bon timing et avec le bon équilibre. Mais pour un premier match depuis si longtemps, c'était bien, les bases étaient bonnes », a réagi l'Ecossais après le match. Il enchaînera ce mercredi avec un match contre Kyle Edmund, 44eme joueur mondial.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.