ATP : Moutet-Andreev, les sanctions sont tombées

ATP : Moutet-Andreev, les sanctions sont tombées©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mercredi 05 octobre 2022 à 08h54

Après l'incroyable altercation ayant opposé Corentin Moutet à Adrian Andreev la semaine dernière au Challenger d'Orléans, l'ATP a communiqué les sanctions.



Extrêmement rare dans le tennis, la scène avait frappé les consciences en fin de semaine dernière. Au 2eme tour du Challenger d'Orléans, le Français Corentin Moutet, 64eme mondial et tête de série numéro 1 de l'épreuve, avait pris la porte, sorti par le Bulgare Adrian Andreev (247eme joueur à l'ATP) en trois sets très serrés (2-6, 7-6, 7-6) puis il y avait eu une très étonnante altercation. Au moment de la poignée de mains, les deux joueurs s'étaient accrochés. Ils avaient failli en venir aux mains et l'arbitre de chaise avait dû intervenir pour éviter une bagarre entre les deux tennismen.

D'après lui, Corentin Moutet avait été provoqué par Andreev. « Je tiens à ne pas m'excuser pour ce qui est arrivé en fin de match. Quand un joueur se permet de dire "fuck you" à deux reprises en me regardant dans les yeux, je ne peux m'empêcher de lui faire comprendre à ma manière que ce n'est pas des choses qui se font. Vous avez applaudi ce joueur en fin de match. Peut-être que pour vous ce sont des choses acceptables. Pour moi non », avait déclaré le représentant tricolore sur Instagram.

Une sanction finalement clémente

Après cette séquence surréaliste, la commission de discipline de l'ATP a fini par se prononcer sur ces agissements. Corentin Moutet, désormais 69eme au classement ATP, et Adrian Andreev ont tous deux écopé d'une amende de 10 000 euros et ne seront pas suspendus. C'est donc une sanction clémente pour le Français et le Bulgare. « Coco » Moutet avait été surpris par l'ampleur prise par cette histoire . « C'est rare, donc ça fait parler, mais il ne s'est pas passé grand-chose. On s'est affrontés la semaine passée et il m'avait déjà bien cherché, je lui avais demandé ce qu'il faisait et ça s'était arrêté là », avait confié sur RMC le Français qui avait déjà été battu par Andreev au Challenger de Gênes quelques jours auparavant. « Cette fois, j'avais juste envie de lui serrer la main et de partir très vite, j'étais très frustré de perdre ce match. Je n'apprécie pas la personne, ni la façon dont il se comporte, mais c'était un beau match et je voulais finir ça correctement pour le public. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.