ATP - Montpellier : Ugo Humbert n'a pas traîné, Hugo Gaston a bataillé en vain, Tsonga trop court

ATP - Montpellier : Ugo Humbert n'a pas traîné, Hugo Gaston a bataillé en vain, Tsonga trop court©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le lundi 22 février 2021 à 20h47

Ugo Humbert a assumé son statut de tête de série au premier tour de l'Open Sud de France. A Montpellier, le Français a battu Norbert Gombos en 1h18 et s'est qualifié pour le deuxième tour. Hugo Gaston a failli le rejoindre mais il est parti de trop loin pour espérer renverser Lorenzo Sonego. L'Italien affrontera Sebastian Korda, tombeur de Jo-Wilfried Tsonga, au prochain tour.

Seul Français avec le statut de tête de série à l'Open Sud de France, Ugo Humbert a parfaitement lancé la semaine tricolore en s'imposant face à Norbert Gombos ce lundi (6-3, 7-6(3)). Dans le silence du huis clos montpelliérain, le 32eme au classement ATP n'a pas tremblé pour écarter le Slovaque en 1h18. Si le natif de Metz a eu besoin de sauver une balle de break sur le premier jeu de la partie, il n'a ensuite perdu plus que neuf points sur sa mise en jeu. Son service a été sa principale arme pour venir à bout du 93eme mondial. Le Français a terminé le match avec 18 aces. Une fois la frayeur du premier jeu passée, Ugo Humbert est monté en puissance pour remporter le premier set en moins de 30 minutes. Il a breaké son adversaire pour mener 4-2 et faire la différence. La deuxième manche a été plus équilibrée. La tête de série numéro 6 de l'Open Sud de France a été menée 5-2 quand Gombos a breaké et confirmé son avantage dans la foulée. Il en fallait plus pour mettre Ugo Humbert en difficulté. Il s'est offert un jeu blanc sur la mise en jeu de son adversaire pour recoller à 4-5. Un tie-break a alors été nécessaire pour départager les deux joueurs dans le deuxième set. Le Français a tout de suite pris le service de son adversaire et a confirmé son mini-break d'avance. Avec deux aces, il a survolé le jeu décisif pour accéder au deuxième tour.

Hugo Gaston a tout donné

Face à Lorenzo Sonego, Hugo Gaston n'a pas réussi à créer la surprise pour se qualifier au deuxième tour. Le 162eme mondial a pourtant longtemps pu croire à l'exploit face à la tête de série numéro 7. Il s'est finalement incliné après 2h20 de combat (3-6, 7-6(7), 1-6). Dans le premier set, le Français a sauvé une balle de break à 1-2 mais il a aussi manqué l'occasion de prendre les devants dès le jeu suivant. En difficulté face à l'agressivité de l'Italien qui arrivait à écourter l'échange pour marquer des points importants, Hugo Gaston a finalement perdu son jeu de service à 2-3. Il n'a pas réussi à remonter son retard et a concédé le premier set en 36 minutes sur un jeu blanc du 36eme mondial. Breaké dès le début de la deuxième manche, le natif de Toulouse ne s'est pas résigné. Il est resté dans son match grâce à sa résilience et à su revenir en profitant de la longueur des échanges. Après son débreak pour revenir à 4-4, il a su trouver de nouvelles ressources pour faire oublier un nouveau break concédé. Quand Lorenzo Sonego servait pour le gain du match, Hugo Gaston a répondu par un jeu blanc qui lui permettait de revenir à 6-6. Après avoir sauvé une balle de match à 6-5, il a profité d'une première balle retrouvée pour revenir à un set partout sur sa deuxième occasion de le faire. En vain. Alors que le huitième de finaliste de Roland-Garros semblait avoir repris l'ascendant, il a perdu les quatre premiers jeux de la dernière manche. Même un débreak n'a pas été suffisant. Il a reperdu son jeu de service dans la foulée et s'est finalement incliné sur un jeu blanc après un interminable combat face au 36eme mondial. Une défaite frustrante mais certainement très formatrice.

Jo-Wilfried Tsonga est tombé sur plus fort que lui

Pour son retour sur le circuit ATP après plus d'un an d'absence, Jo-Wilfried Tsonga tombait sur un des joueurs qui a le plus gagné en 2021 : Sebastian Korda. Et la différence a été évidente ce lundi à Montpellier. Le Français n'a pas réussi à empêcher l'Américain de gagner son dixième match de la saison (4-6, 2-6). Celui qui a fait son entrée dans le top 100 mondial au début du mois était plus tranchant aussi bien physiquement que dans ses coups. Il a pris la main avec un jeu blanc sur le service du Français à 4-4. Le 92eme mondial a alors confirmé son break pour mener un set à rien après 33 minutes de jeu. Même si Jo-Wilfried Tsonga s'est accroché au début de la deuxième manche, ses deux balles de break non converties pour mener 3-1 ont couté très cher. Il a finalement craqué, incapable de résister sur la longueur face à Korda qui a remporté les cinq derniers jeux de la partie. Le joueur de 20 ans pourrait être la surprise de l'Open Sud de France à condition de confirmer contre Lorenzo Sonego au prochain tour.

MONTPELLIER (France, ATP 250, dur intérieur, 323 970€)
Tenant du titre : Gaël Monfils (FRA)

1er tour
Bautista Agut (ESP, n°1) - Bye
Barrere (FRA) - Basilashvili (GEO)
Griekspoor (PBS) - Giron (USA)
Humbert (FRA, n°6) bat Gombos (SLQ) : 6-3, 7-6(3)

Lajovic (SER, n°3) - Bye
Novak (AUT) - Simon (FRA)
M.Ymer (SUE) - Vesely (RTC)
Gojowczyk (ALL) - Struff (ALL, n°8)

Sinner (ITA, n°5) - Bedene (SLO)
Gerasimov (BIE) - A.Murray (GBR, WC)
Zapata Miralles (ESP) - Davidovich Fokina (ESP)
Hurkacz (POL, n°4) - Bye

Sonego (ITA, n°7) bat Gaston (FRA, WC) : 6-3, 6-7(7), 6-1
Korda (USA) bat Tsonga (FRA) : 6-4, 6-2
Pouille (FRA) - Bonzi (FRA, WC)
Goffin (BEL, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.