ATP : Mis en appétit par une saison 2017 extraordinaire, Federer se montre encore plus gourmand pour 2018

ATP : Mis en appétit par une saison 2017 extraordinaire, Federer se montre encore plus gourmand pour 2018©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 30 décembre 2017 à 11h56

Après une saison 2017 exceptionnelle, Roger Federer (36 ans) entend mettre la barre au moins aussi haut en 2018. Mais à l'aube de cette nouvelle année, le champion suisse ne s'interdit rien, pas même de faire mieux que lors de ce dernier exercice qui l'a vu retrouver la deuxième place mondiale après un début de saison prodigieux et ajouter plus tard un 19eme titre du Grand Chelem à son incroyable palmarès en remportant son huitième Wimbledon.

« Mes ambitions ? Défendre tous mes titres ! Mais comme j'en ai quand même gagné sept l'an passé, dont deux titres du Grand Chelem et trois Masters 1000, c'est difficile d'envisager refaire la même chose. Même si à 36 ans, il est important de se concentrer sur soi, ça va aussi dépendre des autres. » Et comme pour mieux faire comprendre qu'il ne se fixera aucune limite encore cette saison, le dauphin de Rafael Nadal au classement ATP prend en exemple... la victoire des Bleus en Coupe Davis. « Je n'oublie pas que début 2017, personne ne savait ce dont j'étais capable, et on a vu ce qui est arrivé. Tout est possible : même la France a gagné la Coupe Davis. C'est sympa que ce groupe-là l'ait enfin fait », déclare Federer dans le journal Le Parisien, où il avoue que son sort dépendra également de l'état de forme de ses concurrents (« Rafa sera-t-il aussi fort ou plus fort que la saison dernière ? Où se situeront Wawrinka, Murray, Djokovic, Nishikori, Raonic pour leur retour ? ») et ne cache pas que son calendrier aura également une grande part à jouer. « Le plus important pour garder l'envie et la santé, c'est la programmation de la saison, ça va me permettre de rester encore longtemps sur le circuit, si je le souhaite. Si tu es dans l'idée de jouer encore longtemps, il faut renoncer à quelques trucs. Je ne peux pas tout chasser. La Coupe Davis, je l'ai gagnée et j'en fais donc beaucoup moins de ce côté-là. Puis j'ai zappé quelques Masters 1000 aussi et même un tournoi du Grand Chelem. Je vais finir par jouer un tournoi par an ! » Le tournoi du Grand Chelem en question sur lequel l'ancien patron du circuit avait fait l'impasse en 2017, c'est bien évidemment Roland-Garros. Et, à ce jour, Federer ne sait d'ailleurs toujours pas encore s'il fera son retour Porte d'Auteuil en juin prochain. « Ah ça, c'est la grande question !, reconnaît le vétéran dans Le Parisien. La saison de terre battue prend beaucoup de place. Si tu ne la joues pas, ça te permet d'avoir du temps de récupération et de préparation. Mais si tu la joues, tu dois renoncer à autre chose. On est en train d'en discuter. C'est la décision la plus importante de la saison. » Roger Federer, forfait en 2016, n'a plus joué Roland-Garros depuis deux ans.

 
0 commentaire - ATP : Mis en appétit par une saison 2017 extraordinaire, Federer se montre encore plus gourmand pour 2018
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]