ATP - Metz : Tsonga sera là, avec Humbert et Goffin

ATP - Metz : Tsonga sera là, avec Humbert et Goffin©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 07 juillet 2021 à 10h39

Les organisateurs du Moselle Open, qui se déroulera fin septembre, ont annoncé la présence de Jo-Wilfried Tsonga, qui rejoint ainsi Ugo Humbert et David Goffin sur la liste des participants.


Jo-Wilfried Tsonga a reconnu la semaine passée avoir peut-être disputé son dernier Wimbledon. Il se pourrait donc bien que ce soit aussi son dernier Moselle Open. Vainqueur du tournoi lorrain à quatre reprises, en 2011, 2012, 2016 et 2019, le joueur de 36 ans a confirmé sa présence aux organisateurs, qui l'ont annoncé lors de la soirée de présentation mardi. « C'est un tournoi qui me tient à cœur. c'est un grand plaisir de revenir ici chaque année », a -t-il déclaré. L'actuel 85eme mondial sera donc bien aux Arènes durant la semaine du 19 au 26 septembre, en espérant aller le plus loin possible, même si ses derniers résultats n'incitent guère à l'optimisme. Longtemps blessé au dos, Jo-Wilfried Tsonga n'a disputé que neuf matchs en 2021, et n'en a remporté qu'un seul, en mars contre Feliciano Lopez à Marseille. Son bilan à Metz est en revanche assez exceptionnel : 23 victoires pour 4 défaites. Il doit désormais poursuivre sa saison sur terre battue, du côté de Bastad, Gstaad et Kitzbühel ces trois prochaines semaines, à moins que la naissance prochaine de son deuxième enfant ne vienne chambouler le programme.

Une jauge à 70%... pour le moment

Le natif de Metz Ugo Humbert (23 ans, 25eme) sera également présent pour la troisième fois dans le grand tableau du tournoi mosellan. Le meilleur joueur français de cette saison, vainqueur notamment du tournoi sur gazon de Halle, espère enfin disputer un quart de finale à domicile. Le Belge David Goffin (30 ans, 16eme) viendra également en voisin disputer ce tournoi pour la cinquième fois. Il s'y était imposé en 2014 en finale contre le Portugais Joao Sousa. Les organisateurs ont précisé mardi qu'une jauge de 70% était pour l'instant d'actualité, même si beaucoup de choses peuvent changer en moins de trois mois. « Le tournoi aura lieu de toute manière même à huis clos. Il se porte bien car tous ses partenaires le suivent. En 2016, il aurait dû partir en Asie, on a fait tout ce qu'il fallait pour qu'il reste en Moselle », s'est réjoui  Yves Henry, président de la SAS Open de Moselle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.