ATP - Metz : Sonego s'impose face au tenant du titre, Bublik a vu Wawrinka abandonner

ATP - Metz : Sonego s'impose face au tenant du titre, Bublik a vu Wawrinka abandonner©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 24 septembre 2022 à 16h37

En deux manches très accrochées, Lorenzo Sonego s'est imposé face à Hubert Hurkacz, tenant du titre, pour se qualifier en finale du tournoi ATP de Metz. Alexander Bublik, quant à lui, a vu Stan Wawrinka jeter l'éponge dès le troisième jeu.



La belle série d'Hubert Hurkacz en Moselle a pris fin. Sacré à Metz l'an passé, le Polonais échoue cette année aux portes de la finale. En effet, Lorenzo Sonego a pris le meilleur sur la tête de série numéro 2 du tournoi en deux manches. Une première demi-finale qui a débuté avec deux joueurs jamais mis en difficulté sur leur service de bout en bout. Aucun jeu n'est allé jusqu'à l'avantage et aucune balle de break n'a été signalée dans ce premier set fermé. En conséquence, le recours au jeu décisif est vite devenu inévitable afin de départager l'Italien et le Polonais. Un tiebreak qui a vu les deux joueurs perdre leurs deux premiers points au service avant de longtemps se neutraliser. Il n'a alors fallu qu'un point remporté par Lorenzo Sonego sur le service d'Hubert Hurkacz pour que la différence soit faite. A sa deuxième balle de set, le 65eme joueur mondial a pris l'ascendant dans cette rencontre.


Sonego exact au rendez-vous

La deuxième manche a longtemps marché sur les pas de la première. Mis à part des échanges accrochés sur le premier passage au service de Lorenzo Sonego, les six premiers jeux ont été relativement bien gérés par celui qui engageait. Le souvent crucial septième jeu l'a été une nouvelle fois car, sur la toute première et finalement seule balle de break du match, l'Italien a pris l'avantage et l'a confirmé dans la foulée sur un jeu blanc. Lorenzo Sonego a ensuite récidivé quand il lui a fallu servir pour conclure la rencontre. La première balle de match a ainsi été la bonne (7-6, 6-4 en 1h40') et permet au 65eme mondial de se qualifier pour la cinquième finale de sa carrière, la première depuis Eastbourne en juin 2021. Il y retrouvera ce dimanche la tête de série numéro 7 Alexander Bublik.


Wawrinka a tenu trois jeux

La deuxième demi-finale du Moselle Open a pris fin alors qu'elle venait à peine de commencer. Ce vendredi, en toute fin de match face à Mikael Ymer, Stan Wawrinka a fait appel au service médical du tournoi en raison d'un souci à une cuisse. S'il avait pu l'emporter face au Suédois, il n'a pas pu pleinement défendre ses chances face à Alexander Bublik. En difficulté dans l'échange dès son premier jeu de service, le Suisse a tenu bon malgré trois balles de break contre lui. Dans la foulée, le Kazakh a remporté blanche sa mise en jeu avant de faire une nouvelle fois reculer son adversaire. Mais, après cinq points disputés dans ce troisième jeu, Stan Wawrinka s'est rapproché de la chaise de l'arbitre et fait signe que le match était arrivé à son terme de manière prématurée (2-1 en 18 minutes). Vainqueur de son premier tournoi en janvier dernier à Montpellier, Alexander Bublik va disputer ce dimanche sa septième finale sur le circuit ATP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.