ATP - Metz : Simon écarte Goffin, Rinderknech passe l'obstacle Munar, Basilashvili miraculé

ATP - Metz : Simon écarte Goffin, Rinderknech passe l'obstacle Munar, Basilashvili miraculé©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 20 septembre 2022 à 19h54

Alors qu'il était mené 6-4, 2-1 par Zizou Bergs, Nikoloz Basilashvili, tête de série n°5 à Metz, a bénéficié de l'abandon du Belge. Il affrontera en huitièmes de finale Arthur Rinderknech, tombeur de Jaume Munar en trois manches. Gilles Simon s'est également qualifié aux dépens de David Goffin.


Gilles Simon est entré du bon pied à Metz. Bénéficiaire d'une invitation pour un des derniers tournois de sa carrière, le Niçois s'est imposé en deux manches face à David Goffin, qui sort de la phase de groupes de la Coupe Davis avec la Belgique. Si les deux joueurs se sont neutralisés en début de match, c'est Gilles Simon qui a pris l'ascendant dans le cinquième jeu pour breaker son adversaire. Le 62eme joueur mondial a ensuite résisté pour ne pas concéder le double break mais ce n'était que partie remise. En effet, c'est sur le service du Belge que le Tricolore a conclu le premier set. L'entame du deuxième a ressemblé à celle du match mais, cette fois, c'est David Goffin qui a breaké le premier dans le cinquième jeu... pour ce qui est resté comme le dernier remporté par le Belge dans cette rencontre. Dans la foulée, Gilles Simon a effacé son service de retard pour initier une série de quatre jeux qui lui a offert le match à la première occasion (6-3, 6-3 en 1h33'). Pour une place en quarts de finale, le Niçois devra en découdre avec Lorenzo Sonego.

Rinderknech a su renverser Munar

Arthur Rinderknech a ouvert la voie. Alors qu'Hugo Gaston a chuté ce lundi, le 60eme mondial est le premier Français à rejoindre les huitièmes de finale du tournoi ATP de Metz. En trois manches, le Tricolore s'est imposé face à Jaume Munar. Une rencontre qu'Arthur Rinderknech a démarré tambour battant avec le break acquis dès le premier jeu. Jamais mis en difficulté sur son service, le natif de Gassin a confirmé en prenant une deuxième fois le service de l'Espagnol juste avant de conclure le premier set. Toutefois, le 56eme mondial ne s'est pas laissé sombrer et, dès que l'occasion s'est présentée, il a breaké le Français afin de mener quatre jeux à un. Un ascendant qu'il a pu confirmer sur le tard, égalisant à une manche partout sur le service d'Arthur Rinderknech. Sur sa lancée, Jaume Munar a fait la course en tête dans le dernier set en prenant d'entrée le service du Français. Alors mené quatre jeux à un, ce dernier a haussé le ton pour recoller. Ne laissant qu'un seul de sept derniers jeux à l'Espagnol, Arthur Rinderknech a remporté les neuf derniers points pour conclure sans coup férir (6-2, 2-6, 7-5 en 2h06').


Basilashvili miraculé face à Bergs

Il n'avait plus gagné un match depuis le deuxième tour de Wimbledon contre Quentin Halys. Nikoloz Basilashvili a enfin renoué avec la victoire ce mardi à l'occasion du premier tour du tournoi de Metz, mais il a bénéficié d'un petit miracle. Le Géorgien, tête de série n°5 en Moselle (mais qui devrait dégringoler au classement lorsqu'il perdra les points de sa finale d'Indian Wells 2021 mi-octobre), était mené 6-4, 2-1 30-40 par Zizou Bergs (134eme et issu des qualifications), lorsque le Belge a ressenti une violente douleur au-dessus de la hanche gauche en servant. Manipulé plusieurs minutes par le kiné, il a tenté de reprendre le match et a même gagné un point sur un coup droit fulgurant, mais il n'arrivait plus à servir et a préféré jeter l'éponge. C'est donc Basilashvili qui sera opposé à Arthur Rinderknech au deuxième tour, mais le Géorgien n'a pas pris beaucoup de confiance à l'issue de ce premier match...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.