ATP : Medvedev pris par la patrouille

ATP : Medvedev pris par la patrouille©Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le mardi 25 août 2020 à 15h46

Vainqueur de son premier match au Masters 1000 de Cincinnati, Daniil Medvedev s'est expliqué au sujet de son excès de vitesse survenu il y a environ trois semaines à Monaco, et qui a entraîné une suspension de permis de six mois.



Après de très longs mois sans avoir le moindre match de tennis à se mettre sous la dent, le circuit a repris pour le plus grand bonheur des passionnés, et des joueurs évidemment. Bon, il n'y a pas de public dans les tribunes, l'ambiance est très bizarre (Covid-19 oblige), mais revoir Novak Djokovic, Dominic Thiem, Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas ou Richard Gasquet taper dans la balle au Masters 1000 de Cincinnati, délocalisé à New York, met du baume au cœur à tout le monde.

Succès en deux sets pour son retour

Tenant du titre, Medvedev a réussi son entrée en scène sur les installations de l'US Open qui commencera le 31 août. Les débuts du Russe étaient très attendus car on ne l'a pas vu du tout après le confinement. Le numéro 5 mondial fait partie des rares éléments à ne pas avoir disputé d'exhibition cet été. Au final, il s'en est sorti en deux manches face à l'Américaine Marcos Giron (6-4, 6-4), 101eme joueur mondial, en une heure et demie. Tête de série n°3 en l'absence de Rafael Nadal et Roger Federer, Medvedev a assuré et confié sa satisfaction après la rencontre.

Medvedev : « Je voulais arriver à la maison plus vite »

Face aux journalistes, il est également revenu sur une mésaventure récente. Il y a environ trois semaines, Daniil Medvedev a en effet été pris en excès de vitesse à Monaco. Et ça n'a pas pardonné : suspension de permis de six mois pour le Russe. « J'ai enfreint les règles, je dois payer pour ça, a confié le Russe qui affrontera Aljaz Bedene (61eme) au tour suivant. J'étais à 163 km/h. Si j'avais été à 159, ils ne m'auraient pas retiré mon permis. Il n'y avait pas de voiture et je rentrais chez moi après une grosse journée d'entraînement, je voulais arriver à la maison plus vite. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.