ATP - Masters NextGen : Gaston n'en pouvait plus

ATP - Masters NextGen : Gaston n'en pouvait plus©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 12 novembre 2021 à 09h51

Battu pour la troisième fois en autant de matchs jeudi face à Sebastian Baez, Hugo Gaston, qui va bientôt découvrir la Coupe Davis, a quitté le Masters NextGen éreinté, et veut "sortir un peu du tennis".



Le héros de Bercy était fatigué. Après avoir atteint les quarts de finale du Masters 1000 parisien, où il a tenu la dragée haute au numéro deux mondial Daniil Medvedev après avoir sorti successivement Kevin Anderson et Lorenzo Musetti en qualifications puis son compatriote Arthur Rinderknech, Pablo Carreno Busta et Carlos Alcaraz dans le grand tableau, le jeune Toulousain (21 ans) a terminé le Masters NextGen sur une troisième défaite en autant de matchs contre Sebastian Baez jeudi soir (4-3[2], 4-2, 4-2 en 1h07). "Il était temps que ça s'arrête, a-t-il ensuite déclaré. Je vais retenir le positif, parce que c'était une bonne semaine pour moi. Mais je savais que ça allait être compliqué car je n'ai pas récupéré à 100% de la semaine dernière. J'ai quelques petites douleurs, je ne veux pas pousser la machine trop loin. L'objectif était de prendre du plaisir et c'était le cas sur les deux premiers matchs. Mais aujourd'hui, c'était plus compliqué."

"Je veux sortir un peu du tennis"

Lors de ses deux premiers matchs en Lombardie, il avait livré deux combats homériques sans réussir à s'imposer, d'abord contre Sebastian Korda (3-4[2], 3-4[6], 4-0, 4-3[3], 4-0 en 2h02) puis face à Musetti, qui a pris à domicile sa revanche face au Français en remportant le match le plus long de l'histoire du Masters NextGen (4-3[4], 4-3[6], 2-4, 3-4[7], 4-2 en 2h33). Mais il n'en pouvait donc plus, et a désormais besoin de couper avant de découvrir la Coupe Davis, lui qui a été appelé par Sébastien Grosjean pour suppléer Ugo Humbert. "Je vais peut-être rester un peu à Milan, je veux sortir un peu du tennis et visiter. Ensuite je vais faire des soins et récupérer avant le rassemblement", a-t-il poursuivi, avant de confier sa "fierté d'être appelé en équipe de France", assurant qu'il serait "à 100% sur le terrain ou en dehors." Les Bleus évolueront à Innsbruck face aux Britanniques et aux Tchèques à partir du 25 novembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.