ATP - Masters NextGen : Fils a pesté contre un manque d'expérience lors de la finale

ATP - Masters NextGen : Fils a pesté contre un manque d'expérience lors de la finale ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le samedi 02 décembre 2023 à 23h40

Alors que son adversaire Hamad Medjedovic a tiré le maximum de deux pauses prises entre deux manches, Arthur Fils a assuré qu'une mauvaise gestion de ces moments ne lui a pas permis d'aller chercher le titre en finale du Masters NextGen.



Arthur Fils termine la saison 2023 sur une frustration. A l'occasion de la finale du Masters NextGen, ce samedi à Jeddah, le Tricolore a chuté en cinq manches face à Hamad Medjedovic. Une rencontre que le 36eme joueur mondial a qualifié de « difficile » face à un adversaire qui « a très bien joué » mais venant au bout d'une « bonne semaine quand même ». Toutefois, au terme de cette rencontre, Arthur Fils a regretté que les règles spécifiques à ce tournoi qui se veut expérimental ait permis à Hamad Medjedovic de quitter le court à deux reprises entre deux manches. « C'est une très mauvaise règle. Si vous voulez que ça aille plus vite, il ne faut pas mettre des pauses de dix minutes entre les sets, a tonné le Français dans des propos recueillis par le quotidien L'Equipe. Mais ce sont les règles, on doit faire avec. On s'est arrêté peut-être huit ou dix minutes entre le premier et le deuxième set puis entre le quatrième et le cinquième. C'est comme ça. Quand il est revenu sur le court, il était à nouveau dedans. Il peut le faire donc il l'a fait. C'est bien joué. » Arthur Fils ne le cache pas, ces pauses lui ont fait « un peu perdre (son) rythme » dans cette finale, sans toutefois vouloir en tenir rigueur au Serbe.

Fils : « C'est dans les règles, il n'y a pas de souci »

« Après deux tie-breaks intenses, rejouer le premier point dix minutes après, ce n'est pas facile, a résumé le Tricolore. Lui, je pense que ça l'a aidé. C'est pour ça qu'il l'a fait, ce n'est pas forcément pour me nuire, c'est pour lui-même. Et il a raison de le faire, c'est dans les règles, il n'y a pas de souci. » Alors qu'il n'a que 19 ans et sort d'une saison globalement réussie, Arthur Fils voit dans cette finale des axes de progression pour les années à venir. « Là, c'est arrivé deux fois, deux fois je me suis fait avoir. Je dois progresser par rapport à ça, a-t-il confié. Je dois prendre un peu d'expérience. Bon, là, j'en ai pris pas mal. Ça m'est arrivé aussi à l'US Open d'une manière un peu différente : c'est moi qui suis sorti du court et ça m'a coulé moi-même. » Après cette première expérience au Masters NextGen, qu'il affirme ne plus souhaiter disputer à nouveau, Arthur Fils va participer à la préparation de Rafael Nadal en vue de son retour. « Je pars au Koweït demain (dimanche). Je m'entraîne toute la semaine avec des sparrings et Rafael Nadal arrive le 8 décembre, je crois, a-t-il confié. A partir du 8, on s'entraîne ensemble. Je continue ma préparation foncière. » Un programme à même de lui permettre d'aborder le début de saison 2024 dans les meilleures conditions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.