ATP - Masters : Nadal, Zverev et Tsitsipas ont hâte d'en découdre

ATP - Masters : Nadal, Zverev et Tsitsipas ont hâte d'en découdre©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le samedi 09 novembre 2019 à 10h18

Rafael Nadal, Alexander Zverev et Stefanos Tsitsipas, qui évolueront dans le même groupe au Masters de Londres à partir de lundi, étaient présents en conférence de presse ce vendredi à Londres.



Rafael Nadal (33 ans, n°1 mondial, 51 victoires pour 6 défaites en 2019, 4 tournois remportés, 1 finale perdue)
« Je dois voir au jour le jour après ce qu'il s'est passé à Paris récemment (déchirure abdominale, ndlr). Je suis heureux d'être là car après samedi dernier à Paris, je ne savais pas si j'allais pouvoir être ici. Donc je suis très excité de revenir après quelques années sans jouer sur ce tournoi (forfait en 2016 et 2018, abandon après le premier match en 2017, ndlr). On verra bien. J'ai besoin de voir chaque jour comment les choses évoluent, mais j'ai bon espoir d'être à 100% pour lundi. »

Alexander Zverev (22 ans, 7eme mondial, 42 victoires pour 23 défaites en 2019, 1 tournoi remporté, 2 finales perdues)
« Je pense qu'on voit des résultats que l'on n'attendait pas mais qui sont normaux pour des jeunes. On commence soudainement à voir d'autres joueurs gagner des gros tournois, ce qui n'était pas arrivé sur les 10,15 dernières années. Je pense que les deux ou trois prochaines années vont être excitantes car les anciens sont encore là, ils jouent le meilleur tennis du monde. Ils sont toujours meilleurs que nous, c'est la vérité puisqu'ils sont encore ceux qui gagnent les plus gros tournois. Mais je pense que les jeunes sont en train de progresser très vite, et je pense que ça va être intéressant de voir comment ça va se passer. »

Stefanos Tsitsipas (21 ans, 6eme mondial, 50 victoires pour 24 défaites en 2019, 2 tournois remportés, 3 finales perdues)
« On est le futur, on est ceux qui vont remplir les stades, on va amener les gens à regarder le tennis, et on est ceux qui vont créer le futur de notre sport, ensemble avec les jeunes joueurs. Je suis fier de moi, j'ai fait beaucoup d'efforts et j'ai beaucoup travaillé pour en arriver là. Je dirais que le plus dur à faire est ici, à Londres, maintenant. C'est incroyable de faire partie d'un événement aussi prestigieux et qui a une si longue histoire dans notre sport. C'est un tournoi important, et tous les joueurs rêvent de le jouer et d'y participer un jour. C'est un tournoi pour finir l'année de la meilleure façon possible. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.