ATP - Masters : Djokovic rejoint Nadal

ATP - Masters : Djokovic rejoint Nadal©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 16 juillet 2019 à 16h46

Après Rafael Nadal, Novak Djokovic est le deuxième joueur à avoir décroché son billet pour le Masters ATP de Londres, grâce à son triomphe à Wimbledon dimanche face à Roger Federer, qui devrait lui se qualifier dans les prochaines semaines.





Un quart du plateau du Masters ATP est déjà connu ! Novak Djokovic a en effet rejoint Rafael Nadal (qui s'est qualifié grâce à sa victoire en quart de finale à Wimbledon) au prestigieux tournoi de fin de saison qui réunit les huit meilleurs joueurs du monde, en battant Roger Federer en finale du tournoi de Wimbledon dimanche. Avec 6 725 points, le Serbe est aujourd'hui leader de la Race (Nadal est deuxième avec 500 points de moins) et ne pourra plus finir en dehors du Top 8 d'ici la fin de saison. Djokovic sera donc à Londres du 10 au 17 novembre prochain pour y disputer son douzième Masters en treize ans (il a manqué celui de 2017 pour cause de blessure au coude). Il aura pour objectif de s'imposer pour la sixième fois au Masters, après 2008 (victoire contre Davydenko), 2012 (victoire contre Federer), 2013 (victoire contre Nadal), 2014 (victoire contre Federer) et 2015 (victoire contre Federer).

Monfils premier Français à la Race

Federer, justement, devrait être le prochain joueur à se qualifier pour le Masters, puisqu'il lui manque 975 points. Une victoire au Masters 1000 de Cincinnati, son prochain tournoi, à la mi-août, pourrait lui suffire. Loin derrière le trio de légende, on retrouve de la quatrième à la huitième place Dominic Thiem, Stefanos Tsitsipas, Kei Nishikori, Roberto Bautista Agut et Daniil Medvedev. Le tenant du titre, Alexander Zverev, est actuellement dixième au classement de la Race, à 265 points du Top 8. Le premier Français, Gaël Monfils, est quant à lui quatorzième à 505 points de la huitième place. Tout reste donc possible, alors qu'il reste encore trois mois et demi de saison, dont un tournoi du Grand Chelem.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.