ATP - Masters de Paris : Fin de conflit entre Mathieu et la FFT ?

ATP - Masters de Paris : Fin de conflit entre Mathieu et la FFT ?©Media365

Alicia Foricher, publié le jeudi 26 octobre 2017 à 18h09

En conflit depuis des mois, les relations entre Paul-Henri Mathieu et la Fédération française de tennis s'arrangeraient-elles ? Ce jeudi, le Français a accepté sa wild-card pour les qualifications du Masters de Paris.

En conflit depuis des mois, les relations entre Paul-Henri Mathieu et la fédération française de tennis (FFT) s'arrangeraient-elles ? Ce jeudi, le Français a accepté sa wild-card pour les qualifications du Masters de Paris. Il y a encore une semaine, le joueur de 35 ans était insatisfait de l'offre, il ne faisait pas partie des trois joueurs a avoir obtenu une wild-card pour le grand tableau. Pour justifier son geste, la FFT s'est expliquée ce jeudi. «Cette attribution de trois invitations pour le tableau principal (Mahut, Herbert, Benneteau, ndrl), et de quatre pour les qualifications (Mathieu, Chardy, Halys, Moutet, ndrl), a été basée sur le respect de l'équité sportive mais également sur la préservation des intérêts du tennis français, à cinq semaines de la finale de la Coupe Davis qui verra les Bleus affronter la Belgique à Lille. »
La FFT « se félicite » que Mathieu ait accepté la wild-card
« Cette décision a été prise après une concertation collective entre la direction du tournoi, le capitaine des équipes de France, le directeur du haut-niveau et le directeur technique national. Elle a ensuite été validée par le Président de la FFT. Dans un contexte où l'ensemble des licenciés, dirigeants, joueuses et joueurs doivent être #TousEnBleu derrière l'équipe de France pour la soutenir dans la conquête de son 10ème titre en Coupe Davis, la FFT se félicite donc que Paul-Henri Mathieu ait finalement décidé de disputer les qualifications de l'un des plus importants tournois au monde pour tenter un dernier exploit devant ses fans.» En effet, le joueur prendra sa retraite à la fin de la saison.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU