ATP - Madrid / Federer : " J'apprécie d'être de retour sur terre battue, ça me fait plaisir "

ATP - Madrid / Federer : " J'apprécie d'être de retour sur terre battue, ça me fait plaisir "©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le mardi 07 mai 2019 à 23h55

Ce mardi soir, pour son entrée en lice au Masters 1000 de Madrid en Espagne, le Suisse Roger Federer n'a fait qu'une bouchée du Français Richard Gasquet. A l'issue de la rencontre, le Bâlois n'a pas caché sa joie d'être de retour sur terre battue, une surface qu'il avait laissée de côté depuis près de trois ans.

Il affirme y retrouver petit à petit ses marques. Ce mardi soir, au Masters 1000 de Madrid, Roger Federer effectuait son grand retour sur terre battue, après près de trois ans d'absence. Un retour couronné de succès puisque le Bâlois s'est facilement défait du Français Richard Gasquet en 52 petites minutes de jeu (6-2, 6-3), pour valider sa qualification pour les huitièmes de finale. A l'issue de cette rencontre rondement menée, le Suisse n'a pas caché sa satisfaction, dans des propos relayés par Eurosport : « Je suis content. C'est une bonne façon de reprendre ses marques. C'est bien, c'est positif, mais je ne vais pas exagérer non plus (sur les enseignements de ce premier match), je pense que le deuxième match va m'apporter beaucoup plus d'informations. » Concernant son adversaire du jour, qui restait notamment sur une blessure qui l'avait tenu éloigné du circuit pendant trois mois, le 3eme joueur mondial a montré tout son respect et sa classe habituelle : « Je pense que Richard a peut-être un peu souffert de son match d'hier (lundi) (contre Davidovich Fokina), donc c'était agréable de le revoir après tant de mois d'absence », sans oublier le public, pour celui qui a « apprécié » l'ambiance sur le court qu'il a foulé : « Le public a été merveilleux. Je pense que, en Espagne, j'ai été bien accueilli ces dix dernières années. »

« La terre battue ? Ça m'avait manqué en 2016 »

Quand il a fallu dire si la terre battue lui avait manqué, Roger Federer a déclaré : « Pas trop honnêtement. Ça m'avait manqué en 2016, parce que j'étais à Paris, j'avais vraiment tout essayé pour être en forme et c'était une période très frustrante. Ici, j'avais dû déclarer forfait parce que mon genou était enflé, et après je m'étais bloqué le dos pour couronner le tout, c'est peut-être là que jouer Roland-Garros m'a manqué le plus. La saison suivante, c'était une décision pour la longévité de ma carrière, ma santé et ma famille. Et la saison dernière, je me suis dit « Ça a tellement bien fonctionné en 2017, faisons la même chose en 2018. » Et ça ne m'a pas vraiment manqué parce que j'ai profité d'être à la maison. Cette année, si j'avais encore fait l'impasse sur la terre battue, je pense que ça n'aurait pas été la bonne décision, que je l'aurais toujours regretté parce que mon problème de genou, qui avait joué un peu dans la décision en 2017, est loin maintenant. J'apprécie d'être de retour sur terre battue, ça me fait plaisir. » Les fans attendent tous désormais un prochain duel contre son grand rival, l'Espagnol Rafael Nadal : « J'adorerais jouer contre lui sur terre battue, même si je sais que c'est un défi difficile. Si je disais que je ne veux pas l'affronter sur terre battue, alors j'aurais fait une erreur en choisissant de rejouer dessus, parce qu'il en est la référence pour tous les joueurs. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.