ATP - Lyon : Le triste constat de Tsonga

ATP - Lyon : Le triste constat de Tsonga©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 18 mai 2021 à 19h05

Après sa défaite d'entrée à Lyon, Jo-Wilfried Tsonga, 36 ans, a dressé un triste constat. Touché par des pépins physiques, il se rapproche de la fin.



Aujourd'hui classé 72eme joueur mondial, Jo-Wilfried Tsonga reviendra-t-il un jour dans les meilleurs éléments, sans parler de Top 30 ou même de Top 20 ? La question peut légitimement se poser car à 36 ans, le Français semble souffrir du poids des ans mais surtout d'un corps fatigué après plusieurs blessures. « Jo » a perdu dès le premier tour au tournoi de Lyon contre Tommy Paul (6-3, 6-3), mardi, et n'a gagné qu'une fois en cinq tournois en 2021.

Tsonga : « Il me manque beaucoup de choses »

Après sa nouvelle défaite, Tsonga était forcément déçu. « C'est toujours un peu triste de perdre. Mais il y a une logique à tout. Je ne suis pas encore au niveau, tout simplement, a concédé le Manceau. Ça prend un peu de temps pour revenir. Ce n'est pas simple. Certains jours, je me dis que je peux faire plus, et d'autres jours, je me dis que je ne peux pas faire plus. Il me manque beaucoup de choses. Mais j'ai l'opportunité d'être sur le terrain. Je joue, j'ai la tête dans le guidon, sans trop me prendre la tête, en me disant que sur d'autres surfaces, j'aurai des chances d'être plus à l'aise. J'espère que ça va se débrider. »

Tsonga : « Je ne maîtrise plus grand-chose »

Avec son corps quelque peu meurtri, Jo-Wilfried Tsonga ne sait pas combien de temps peut prendre son retour vers une meilleure forme. « Vous savez, je ne maîtrise plus grand-chose, a lâché assez tristement l'ancien finaliste de l'Open d'Australie, demi-finaliste de Roland-Garros et Wimbledon. Je n'en ai aucune idée. Dans la force de l'âge, je récupérais beaucoup plus vite même si ce sont des problématiques différentes cette fois-ci. Je ne sais même pas si je retrouverai mon niveau, en tout cas celui que j'avais en 2019. Mais j'essaie de ne pas me poser de questions. Si ça ne fonctionne pas, tant pis, ce sera l'heure de passer à autre chose. »

« J'ai des restrictions osseuses, a précisé Tsonga. On ne parle plus de déchirure musculaire, de tendinite ou autre. C'est plus que ça. Il y a des choses que je ne peux plus faire comme avant. Il faut changer la technique, ou la façon de bouger les pieds. C'est compliqué, même si les douleurs s'amenuisent depuis quelques mois. » Et au niveau de la tête ? « On est des joueurs, on le restera jusqu'à la fin de notre vie, a répondu le Français. À l'issue de tout ça, soit je serai content de retrouver un niveau convenable pour redevenir un candidat sérieux pour gagner de bons matchs. Soit, je serai content car ce sera la fin d'une aventure incroyable. Je me laisse plusieurs tournois pour voir ce dont je suis capable. » On espère voir Jo-Wilfried Tsonga dans un meilleur état à Roland-Garros...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.