ATP/Lucas Pouille " Je n'étais pas heureux en dehors du tennis "

ATP/Lucas Pouille " Je n'étais pas heureux en dehors du tennis "©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 14 décembre 2018 à 09h51

Ce jeudi lors d'une conférence de presse, Lucas Pouille s'est confié sur sa difficile saison 2018, où il avait tout simplement perdu l'envie de jouer au tennis. Le Nordiste a même songé faire une longue pause.

Au lendemain de la défaite en finale de la Coupe Davis fin novembre, Lucas Pouille avait annoncé sur Instagram qu'il prenait sa retraite, avant d'expliquer que son compte avait été piraté. Mais les hackers n'étaient finalement pas si loin de la réalité, puisque le tennisman français a bel et bien pensé faire « longue pause ». C'est ce qu'il a confié jeudi en conférence de presse, quelques jours après avoir annoncé qu'Amélie Mauresmo serait son nouveau coach, en remplacement d'Emmanuel Planque, qui l'a entraîné pendant six ans et l'a conduit à la 10eme place mondiale (en mars 2018). « Cela a été une année compliquée où j'ai perdu l'envie, le plaisir de jouer... Il m'a fallu du temps pour accepter qu'on était arrivés au bout. Mais je ne lui reprocherai jamais rien. Je suis allé m'entraîner tout seul après Bercy. J'ai décidé l'heure, j'ai choisi de faire ce dont j'avais envie, jouer une heure de mini-tennis ou taper 30 minutes et aller jouer quatre heures au golf. Cela m'a fait du bien » raconte celui qui est actuellement classé 32eme mondial.

Pouille devrait quitter Dubai

Lucas Pouille, qui a tout de même remporté le tournoi de Montpellier et disputé la finale à Dubai et Marseille cette année, est entré dans les détails pour raconter son mal-être dans sa vie quotidienne sur le circuit ATP. « Je n'ai pas songé à arrêter, mais faire une longue pause. Il y a le tennis et la vie à côté, le bien-être. Je n'étais pas heureux en dehors du tennis et cela a un impact très important dans une carrière. C'est un tout. Quand tout n'est pas en parfaite harmonie, cela ne peut pas fonctionner. Tout ça plus une défaite, une autre, une autre...  Le besoin de se sentir à la maison, c'est tout con mais quand on fait plus de 300 jours par an à l'hôtel et le resto trois fois par jour, à la fin ça devient une corvée. Ça sera toujours le cas, mais le but c'est d'essayer de mieux s'organiser. On est en train de mettre des choses en place, ce n'est pas complètement au clair. Il faut du temps. Il y a de fortes chances qu'on rentre en France (Pouille vit à Dubai depuis 2015, ndlr) mais on n'allait pas tout changer d'un coup ! On verra vers la fin de l'année. » Lucas Pouille, qui fêtera ses 25 ans en février, espère rebondir en 2019 (qui sera également l'année de son mariage avec Clémence, à la mi-septembre). Après une semaine de travail avec Amélie Mauresmo à Dubai, il s'envolera pour l'Australie le 24 décembre, afin de débuter la préparation de la Hopman Cup (29 décembre - 5 janvier), qu'il disputera aux côtés d'Alizé Cornet. Pour le début d'une nouvelle carrière ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.