ATP : Lucas Pouille donne de ses nouvelles

ATP : Lucas Pouille donne de ses nouvelles©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le mercredi 29 janvier 2020 à 00h46

Forfait à l'Open d'Australie, Lucas Pouille espère revenir sur les courts assez rapidement. Le 24eme au classement ATP a donné de ses nouvelles dans un entretien accordé à L'Equipe.

Il y a tout pile un an, Lucas Pouille se préparait à jouer une demi-finale en Grand Chelem. C'était à Melbourne pour l'Open d'Australie. Cette année, le Français n'a pas encore pu lancer sa saison. Touché au coude, il a du déclarer forfait pour le premier tournoi du Grand Chelem de l'année. Une décision rendue obligatoire par les soins nécessaires à sa blessure. Dans L'Equipe ce mardi, il a évoqué son état de santé et la date espérée pour son retour. « Mon coude va mieux, oui. La guérison a été longue. Je m'entraîne normalement depuis longtemps mais j'effectue des services seulement depuis quelques jours. Je prends mon mal en patience, j'essaye de prendre le temps de me soigner et que tout ça soit derrière moi. Et que je puisse commencer mon année librement en étant à 100 %. Aucune date de retour n'a été fixée pour le moment, ça va vraiment dépendre de l'évolution de mon service dans les prochains jours. Dans le jeu, je joue normalement, je suis à fond. Mais je ne sers qu'à 40 %. Je fais entre 20 et 25 services par jour en ce moment, j'essaye d'en faire un peu plus chaque jour en augmentant l'intensité. Cette semaine va donc être décisive concernant la date de la reprise. »

Pouille est inscrit aux tournois de Rotterdam et Montpellier

Une bonne nouvelle donc pour le 24eme mondial. Le retour semble être proche. Il a précisé être toujours inscrit pour deux tournois prévus au début du mois de février : Montpellier du 2 au 9 et Rotterdam du 10 au 16. « Mais ça va dépendre des prochains jours » précise-t-il. Un retour rapide sur les courts serait souhaitable pour celui qui va perdre les points engrangés en Australie l'an passé. Un manque à gagner qui devrait le faire plonger au-delà du 60eme rang au classement ATP. Une situation qui ne l'inquiète pas plus que ça. « C'est la vie (sourire). Quand on ne joue pas, on ne peut pas rester au même classement. Ça tombe au moment où j'avais beaucoup de points, donc forcément il y a une chute au classement. Mais ce n'est pas une fin en soi. Quand on a le niveau, je pense que l'on remonte vite. Le but est de gagner le maximum de matches, pour être le mieux placé possible. Mais à partir du moment où j'ai annoncé que je renonçais à l'Open d'Australie, je savais que j'allais reculer au classement mais ce n'est vraiment pas grave.» S'il ne connaît pas encore la date de son retour, il sait ce qu'il lui reste à faire quand il sera de retour sur les courts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.