ATP : Les tournois britanniques exclus du circuit mondial en 2023 ?

ATP : Les tournois britanniques exclus du circuit mondial en 2023 ?©Panoramic, Media365

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 07 décembre 2022 à 19h00

En 2023, les tournois britanniques pourraient, encore une fois, refuser d'accueillir les joueurs russes et biélorusses. L'ATP menace ces fameux tournois de les retirer du circuit mondial.



Le calendrier du circuit mondial ATP pourrait être chamboulé à l'occasion de l'année 2023. En effet, l'instance dirigeante du tennis international a menacé la Fédération britannique de tennis (LTA) de, tout bonnement, exclure l'ensemble de ses tournois. En raison de sa persistance à vouloir ne pas permettre, comme cette année, la participation des joueurs et autres joueuses russes mais également biélorusses. A l'époque, cette décision avait été prise par les instances dirigeantes britanniques, en raison de l'invasion russe en Ukraine, à la fin du mois de février dernier. Parmi ces fameux tournois se trouve également Wimbledon. L'an dernier, en raison de cette même décision, l'ATP, en réaction, avait alors décidé de ne pas permettre au Grand Chelem londonien de distribuer des points aux différents joueurs et autres joueuses ayant pris part à cette édition 2022 du prestigieux tournoi.

La Fédération britannique a écopé d'une amende

Un tournoi qui n'appartient pas à la Fédération britannique de tennis, mais qui avait décidé de suivre la décision des autres tournois britanniques. Il pourrait donc y avoir récidive si, en 2023, l'Ukraine était alors toujours occupée. Toujours selon l'ATP, cette même Fédération a été sanctionnée d'une amende d'un montant d'un million de dollars, soit environ 950 000 euros. Une sanction infligée pour ne pas avoir justement permis la participation des joueurs et des joueuses russes et biélorusses, à l'occasion de ses différents tournois qui ont eu lieu pas plus tard que l'été dernier. Reste désormais à savoir si ce message particulièrement fort de l'ATP sera entendu. De son côté, la Fédération britannique de tennis a réagi, à à travers un communiqué, en ne masquant d'ailleurs pas sa déception : « L'ATP ne montre aucune reconnaissance des circonstances exceptionnelles créées par l'invasion de l'Ukraine par la Russie, ni des réactions de soutien de la communauté sportive internationale, ni de la réponse du gouvernement britannique à cette invasion. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.