ATP : Les matchs n'ont toujours pas démarré à Rome !

ATP : Les matchs n'ont toujours pas démarré à Rome !©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 15 mai 2019 à 18h50

En raison du déluge qui s'abat sans interruption depuis le début de la journée sur Rome, le programme a été fortement perturbé sur les courts du Foro Italico. Les matchs, avec notamment ce mercredi Roger Federer, Novak Djokovic et Rafael Nadal au programme, ont quasiment tous été reportés au lendemain.



La pluie fait des claquettes à Rome et cela ne fait pas le jeu des organisateurs. Alors que le programme de ce mercredi s'annonçait alléchant sur les courts du Foro Italico, les matchs n'ont même pas encore commencé. La faute au déluge qui s'abat sans discontinuer depuis le début de la matinée sur la Capitale italienne. Retardées dans un premier temps d'une demi-heure, les rencontres ont ensuite été annoncées à 12h30 dans le meilleur horaire, puis encore repoussées, chaque heure de l'après-midi. Le dernier communiqué en date a reporté les programmations au lendemain, laissant seulement en place l'opposition entre Philipp Kohlschreiber et Marco Cecchinato et celle entre Novak Djokovic et Denis Shapovalov à partir de 19h30 chez les hommes et les parties de Petra Kvitova et Anett Kontaveit chez les dames. Consciente du fort risque de pluie pendant toute la journée, l'organisation avait exceptionnellement programmé Roger Federer en première rotation sur le central, pensant que le champion suisse pourrait affronter le Portugais Joao Sousa entre deux averses. Mais la météo, décidément capricieuse, n'a même pas permis ce léger interlude. Un contre-temps d'autant plus regrettable que les affiches sont légions ce mercredi à Rome.

Un programme de dingue !



En plus de Federer, le numéro 1 mondial Novak Djokovic (face au Canadien Denis Shapovalov) et le meilleur joueur de l'histoire sur terre battue Rafael Nadal (contre le Français Jérémy Chardy) figuraient eux aussi au menu, au même titre que Dominic Thiem, Marin Cilic, Stefanos Tsitsipas, Nick Kyrgios ou encore le revenant Juan Martin Del Potro. Chez les femmes, les spectateurs se régalaient également à l'idée d'assister au choc entre les soeurs Williams, ou, pour les fans français, aux sorties d'Alizé Cornet contre l'Espagnole Carla Suarez Navarro ou de Kristina Mladenovic, opposée à la Suissesse Melinda Bencic. Pour l'occasion, les billets avaient d'ailleurs été augmentés de cent pour cent. Pour le moment, tout le monde est au repos forcé. Joueurs, bloqués aux vestiaires, comme spectateurs, réfugiés à l'abri ou sous leur parapluie. En attendant que la pluie veuille bien cesser. Si elle cesse un jour...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.