ATP : Les doutes de Gaël Monfils

ATP : Les doutes de Gaël Monfils©Media365

Lucas Bertolotto, publié le mardi 22 mai 2018 à 09h28

Après sa défaite au premier tour du tournoi de Lyon contre Maximilian Marterer, Gaël Monfils semble en plein doute.

Rafael Nadal à Madrid, Mirza Basic à Munich, Fabio Fognini à Rome et maintenant Maximilian Marterer à Lyon, les bourreaux de Gaël Monfils commencent à être nombreux. Le tennisman français n'a remporté qu'un seul match depuis le début du mois de mai, c'était contre Nikoloz Basilashvili sur l'ocre espagnole. Une forme qui plonge le 38eme joueur mondial en plein doute à quelques jours de retrouver Roland-Garros : « A Rome, c'était un peu pareil qu'à Lyon. J'avais aussi bien commencé le match même si Fabio a très bien joué et est un joueur un peu plus percutant que Marterer contre qui j'ai aussi bien commencé avec de bonnes trajectoires, un bon niveau de jeu. Ensuite, mon jeu s'est envolé. J'ai commencé à rater et à paniquer dans la manière dont je dois créer mes points. »

Monfils : « Il faut continuer à y croire »


Les solutions semblent manquer à « La Monf » qui commence à se poser quelques questions concernant son parcours lors du Grand Chelem parisien : « Roland est différent, c'est sûr. La période est différente aussi. Roland est forcément mon rêve de gamin. Là, c'est vraiment dur. Là, cette année, ça va vraiment être dur. J'ai envie de bien faire en France, mais je ne cache pas que j'aimerais au moins prendre du plaisir même si cela ne se passe pas bien. S'il y a quelque chose, il y a quelque chose. Mais honnêtement, si je gagne un match je serai très content. » Si Monfils semble douter, il est hors de question pour lui de baisser les bras à moins d'une semaine d'un événement qu'il attend chaque saison : « C'est dur mentalement. On travaille tous les jours pour chercher des solutions. Quand ça ne veut pas, c'est frustrant. Il faut continuer à y croire. C'est fini aujourd'hui, mais demain je repars pour tenter de trouver une solution pour remettre un peu de tout, de l'énergie. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.