ATP : Le programme du reste de la saison 2020 dévoilé

ATP : Le programme du reste de la saison 2020 dévoilé©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 14 août 2020 à 15h45

Après avoir fixé son programme jusqu'à Roland-Garros, l'ATP a confirmé les dates des tournois qui suivront les Internationaux de France jusqu'au Masters de Londres.

A l'image du circuit WTA, l'ATP ne va pas quitter l'Europe pour le reste du calendrier de la saison 2020. Alors que l'instance dirigeante du tennis professionnel masculin ne s'était engagé que pour la période allant jusqu'à Roland-Garros, la suite d'une saison à nul autre pareil a officiellement été confirmée. Avant les Internationaux de France et à la suite de l'annulation du Masters 1000 de Madrid, celui de Rome sera bien avancé d'une semaine avec un début de compétition à compter du 14 septembre alors qu'Hambourg sera la dernière répétition avant Roland-Garros à compter du 21 septembre. Avec l'annulation de toute la portion asiatique faisant suite aux Internationaux de France, la saison sur dur en intérieur suivra immédiatement la fin de celle sur terre battue au lendemain de la finale du tournoi organisé sur les courts de la Porte d'Auteuil. En effet, à compter du 12 octobre, le circuit ATP aura rendez-vous à Saint-Pétersbourg (ATP 500). La semaine suivante, Anvers (ATP 250) et Moscou (ATP 250) seront les deux rendez-vous au programme.


Bercy, seul Masters 1000 post-Roland-Garros

La capitale autrichienne, Vienne, aura droit à son tournoi ATP 500 à compter du 26 octobre et sera la dernière répétition avant l'ultime Masters 1000 de la saison 2020 qui aura lieu à Paris-Bercy dès le 2 novembre. Un tournoi ATP 250 à Sofia sera la dernière étape avant le traditionnel Masters, qui aura lieu à Londres pour la dernière fois à compter du 15 novembre et rassemblera les huit meilleurs joueurs de la saison. Ce calendrier reste évolutif, soumis à l'évolution de la situation sanitaire dans les villes-hôtes et avec l'application stricte des consignes locales. « Le tennis retrouve le chemin des courts et, alors que nous devons avant tout veiller à la santé et à la sécurité de tous ceux qui prennent part aux événements, nous espérons être en mesure de conserver ces opportunités de jouer et avoir une fin de saison intense, a déclaré dans un communiqué Andrea Gaudenzi, président de l'ATP. Je tiens à féliciter les organisateurs des tournois pour leur engagement sans faille, leur flexibilité et leur ingéniosité permettant de trouver des solutions afin d'organiser leurs tournois dans ces circonstances particulières. » L'ATP garde ouverte la possibilité d'ajouter des tournois d'ici la fin de la saison, même dans des lieux n'accueillant pas habituellement le circuit masculin.


Djokovic, Nadal et Thiem attendus pour un Masters à huis clos

En marge de l'annonce de ce calendrier, l'ATP a confirmé certains détails concernant le Masters de Londres, désormais programmé du 15 au 22 novembre prochain. Avec le mode de calcul du classement mondial revu et corrigé en raison de la crise sanitaire, prenant désormais en compte les résultats à partir de mars 2019, trois joueurs sont déjà assurés d'être au rendez-vous dans la capitale britannique : Novak Djokovic, Rafael Nadal et Dominic Thiem. Pour ce qui est du tournoi de doubles, la paire Rajeev Ram et Joe Salisbury est la seule, à l'heure actuelle, d'être assuré de participer à l'événement. Un tournoi que l'ATP compte pour le moment organiser à huis clos à l'O2 Arena mais l'instance confirme espérer ouvrir à nouveau la billetterie si les autorités britanniques acceptent d'utiliser le Masters comme un événement test. « Les fans ont joué un rôle si important dans le succès du Masters au fil des ans et, sans aucun doute, le public manquera à tout le monde cette année, a confié Andrea Gaudenzi. Il est primordial de travailler dans le cadre mis en place par les autorités britannique car nous mettons l'accent sur la santé et la sécurité des spectateurs et de tous ceux impliqués dans le tournoi dans le cadre de nos efforts permettant d'organiser cet événement de la manière la plus sûre possible. » La réponse de la part du gouvernement dirigé par Boris Johnson sera la clé pour savoir s'il y a du public ou pas dans les travées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.