ATP : Le directeur du tournoi de Vienne n'a pas apprécié les déclarations de Djokovic

ATP : Le directeur du tournoi de Vienne n'a pas apprécié les déclarations de Djokovic©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le dimanche 01 novembre 2020 à 21h00

Après son étonnante défaite contre Sonego, Novak Djokovic avait eu des déclarations qui n'avaient clairement pas plu au directeur du tournoi de Vienne.

Il n'a pas apprécié et a tenu à le faire savoir. Cette semaine avait lieu le tournoi ATP 500 de Vienne en Autriche. Herwig Straka, le directeur de l'épreuve de tennis, n'a clairement pas goûté aux déclarations du Serbe Novak Djokovic (33 ans). Le numéro un mondial était engagé dans le tournoi, forcément en qualité de tête d'affiche, mais il a lourdement chuté, ce vendredi, à l'occasion des quarts de finale de l'épreuve, contre l'Italien Lorenzo Sonego, 42eme joueur mondial et lucky loser pour l'occasion, en deux petits sets (6-2, 6-1) et 1h10 de jeu. Une défaite totalement historique pour le meilleur joueur du monde. Après cette étonnante rencontre, Novak Djokovic avait ainsi notamment déclaré qu'il « avait accompli ce dont il avait besoin ».

« Les commentaires de Novak Djokovic après sa défaite étaient inutiles »

En effet, le Serbe terminera bel et bien cette année 2020, si particulière en raison de la pandémie de coronavirus qui continue d'ailleurs encore aujourd'hui de sévir à travers le monde, à la place de numéro un mondial du classement ATP, et ce pour la sixième fois de sa carrière. Sa déclaration avait donc été loin de faire l'unanimité, d'abord auprès des fans et donc aussi auprès de Straka, qui avait tout fait pour accueillir l'Espagnol Rafael Nadal (34 ans) dans son tournoi, cette année. Au sujet de Djokovic, il a ainsi notamment déclaré, dans des propos rapportés par le site internet spécialisé welovetennis.fr : « Les commentaires de Novak Djokovic après sa défaite contre Lorenzo Sonego étaient inutiles, mais ce n'est pas le moment d'être impitoyable. Le plus grand objectif reste d'accueillir Rafael Nadal à Vienne : nous resterons en contact. C'était compliqué pour cette année. » Voilà qui est dit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.