ATP : Le coup d'arrêt pour del Potro

ATP : Le coup d'arrêt pour del Potro©Media365

Marie Mahé, publié le dimanche 14 octobre 2018 à 23h35

Énorme coup dur pour l'Argentin ! En effet, ce dimanche soir, l'agent de Juan Martin del Potro a révélé, sur Twitter, que son protégé souffrait d'une fracture de la rotule du genou droit.

Contraint à l'abandon en huitièmes de finale du Masters 1000 de Shanghai contre Borna Coric après avoir chuté, le tennisman a donc vu le verdict tomber et il est sans appel pour celui qui n'a véritablement jamais eu de chance dans sa carrière, multipliant ainsi les pépins physiques. Toutefois, cette fois, la durée de son indisponibilité n'est pas encore connue mais il faudra très certainement attendre 2019 pour le voir refouler les courts de tennis du circuit ATP. « C'est un moment très difficile. Je me sens très triste. C'est un coup dur qui me laisse sans force. C'est vraiment très difficile pour moi de penser de nouveau à la récupération, je ne pensais pas que ça arriverait », a confié le principal intéressé sur son compte Twitter.

Del Potro a atteint son meilleur classement cette année


Une chose est sûre, la progression et la carrière du natif de Tandil, revenu au premier plan depuis quelques mois déjà, sont de nouveau stoppées net. Pour rappel, l'Argentin, classé aujourd'hui à la quatrième place mondiale (Il a atteint le meilleur classement de sa carrière en août dernier avec la 3eme place mondiale), restait sur une année 2018 plutôt exceptionnelle, certainement la meilleure de sa carrière, avec notamment une toute récente place de finaliste lors de l'US Open et une demie à Roland-Garros ainsi qu'un titre en Masters 1000, à Indian Wells. Son véritable retour sur le devant de la scène remonte aux Jeux Olympiques d'été de Rio en 2016 lorsqu'il avait remporté la médaille d'argent en simple. Cette année, une participation au Masters de Londres ne faisait plus de doutes, cinq ans après sa dernière apparition dans l'épreuve. Ces dernières années, del Potro, qui avait remporté l'US Open à l'âge de 20 ans, n'avait, ensuite, pas été épargné par les blessures, notamment au poignet. Cela l'avait contraint à se tenir éloigné du monde du tennis pendant une très longue période. Il semble que l'histoire se répète encore aujourd'hui.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.