ATP : La stat impressionnante de Monfils

ATP : La stat impressionnante de Monfils©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 08 janvier 2022 à 17h14

Qualifié pour la finale à Adélaïde, Gaël Monfils aura disputé au moins une finale lors de 18 saisons consécutives sur le circuit ATP.



Quelle longévité ! Aujourd'hui âgé de 35 ans, Gaël Monfils, qui effectue son retour à la compétition cette semaine à Adélaïde, a réussi à décrocher son billet pour la finale du tournoi australien en dominant Thanasi Kokkinakis sur ses terres samedi (7-5, 6-0). Et pour repartir avec le trophée, il devra venir à bout dimanche du Russe Karen Khachanov, qu'il n'a jamais rencontré et l'a lui emporté face à Marin Cilic (7-6, 6-3). Grâce à cette qualification, Monfils aura disputé au moins une finale lors de 18 saisons d'affilée, soit de 2005 à 2022 !

22 défaites en 32 finales !

Dans l'histoire de l'ère Open, seuls trois joueurs ont fait mieux : Roger Federer, avec au moins une finale disputée lors de 20 années consécutives, Jimmy Connors (19 entre 1971 et 1989) et Rafael Nadal (19 entre 2004 et 2022), vainqueur samedi à Melbourne du Finlandais Emil Ruusuvuori (6-4, 7-5), et qui sera opposé en finale au Franco-Américain Maxime Cressy, tombeur surprise de Grigor Dimitrov (7-5, 7-6). Et si Nadal est lui en quête d'un 89e titre, Monfils en vise lui un 11e. Car le bilan du Parisien en finale n'est pas très glorieux. Il en a ainsi perdu 22 sur 32 disputées depuis 2005 !


Un bilan qui s'est toutefois (un peu) amélioré ces dernières années. Car s'il s'est incliné à Sofia en septembre dernier, contre Jannik Sinner, lors de son ultime finale de 2021, il avait remporté les trois dernières : à Rotterdam, en 2019 et en 2020, face à Stanislas Wawrinka et Félix Auger-Aliassime, et en 2020 à Montpellier, où il avait dominé Vasek Pospisil. Ce qui est certain, c'est qu'un nouveau titre ne ferait pas de mal pour la confiance du 21e joueur mondial, à quelques jours du début de l'Open d'Australie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.