ATP : Kyrgios qualifie Gaudenzi de "patate"

ATP : Kyrgios qualifie Gaudenzi de "patate"©Media365

Thomas Siniecki, publié le jeudi 18 juin 2020 à 20h12

La façon dont le nouveau calendrier a été réalisée par l'ATP n'est pas du goût de Nick Kyrgios, qui dénonce assez directement le discours de façade, selon lui, de son nouveau patron Andrea Gaudenzi (en poste depuis janvier).

La pandémie de coronavirus a changé beaucoup de choses, mais pas tout : ainsi Nick Kyrgios est toujours prêt à dégainer dès qu'il l'estime nécessaire. C'est arrivé mercredi, avec une réponse salée au patron de l'ATP Andrea Gaudenzi, qui avait écrit ce message en complément de la publication d'un calendrier pour les mois d'août et septembre (avec le décalage de Roland-Garros d'une semaine, pour un début désormais calé au 27 septembre) : « Il y a eu un vrai effort de collaboration et nous espérons pouvoir ajouter d'autres tournois en fonction de l'évolution de la situation. Je veux souligner les efforts des tournois en ces temps difficiles, ainsi que nos joueurs qui concourront dans des conditions différentes. »


Ce qui n'a donc pas plu du tout à Nick Kyrgios : « Santé, mon pote. Tu as vraiment été auprès des joueurs durant cette période. Sérieusement, putain... Qu'est-ce que tu dirais d'un effort de collaboration avec nous, patate ? » Au-delà des critiques contre Roland-Garros, quand le tournoi français du Grand Chelem avait décidé seul (en mars) de décaler ses dates, les joueurs se sont récemment émus du maintien de l'US Open à huis clos, à l'image de Novak Djokovic il y a une dizaine de jours à la télévision serbe (Sportklub) : « C'est effrayant, je ne peux même pas imaginer ça. Je pense que ça ne sert à rien de se précipiter, on peut reprendre normalement en Europe à partir de septembre. » Même si le n°1 mondial a finalement changé d'avis, expliquant jeudi à Eurosport qu'il était content de pouvoir jouer à New York.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.