ATP - Indian Wells : Alcaraz met fin à la série de Medvedev, remporte un troisième Masters 1000 et redevient n°1 mondial

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le lundi 20 mars 2023 à 07h57

Carlos Alcaraz a facilement disposé de Daniil Medvedev en finale du Masters 1000 d'Indian Wells (6-3, 6-2). L'Espagnol de 19 ans remporte ainsi le huitième titre de sa carrière et redevient n°1 mondial pour au moins deux semaines.

Jamais dans l'histoire un joueur aussi jeune n'avait remporté les trois plus gros tournois américains ! Carlos Alcaraz fêtera seulement ses 20 ans au mois de mai, et il compte déjà à son palmarès l'US Open, Miami et désormais Indian Wells, effaçant ainsi des tablettes Pete Sampras, qui avait réussi le triplé à 22 ans. Vainqueur en Floride et à New York l'année dernière, Carlos Alcaraz visait le trophée californien ce dimanche, face à l'homme en forme du moment, Daniil Medvedev, qui restait sur 19 victoires d'affilée. En seulement 71 minutes, l'Espagnol lui a réglé son compte : 6-3, 6-2, pour un huitième titre en carrière et un retour à la place de n°1 mondial !

Alcaraz parfait au service

La deuxième confrontation entre les deux hommes (Medvedev avait facilement remporté la première à Wimbledon en 2021) n'a pas tenu toutes ses promesses, tant le jeune Espagnol s'est montré supérieur. Impeccable sur son service (76% de premières balles, aucune balle de break à défendre), Carlos Alcaraz s'est montré extrêmement tranchant dès que le Russe s'est retrouvé en difficulté sur sa mise en jeu, convertissant les trois balles de break qu'il s'est procuré. La première est arrivée dès le deuxième jeu du match (2-0), et l'Espagnol est parvenu à conserver son avance jusqu'à la fin du set, ne perdant ensuite que quatre points sur son service. Dans la deuxième manche, Alcaraz a breaké d'entrée sur un jeu blanc, puis une nouvelle fois à 2-0 sur un jeu un plus long. Mené 4-0, Medvedev n'a pas été en mesure de revenir, et c'est donc l'Espagnol qui décroche le troisième Masters 1000 de sa carrière.

Et maintenant, Miami ?

Ce succès lui permet de redevenir n°1 mondial, au détriment de Novak Djokovic (pour 260 points), pour au moins deux semaines. Le natif de Murcie va désormais prendre le chemin de Miami, où il va défendre son titre remporté l'an passé (et les 1000 points qui vont avec). Le Serbe, lui, n'a pas été autorisé à s'y rendre car il n'est pas vacciné contre le covid et pourrait donc reprendre la place de n°1 mondial si l'Espagnol ne brille pas à Miami. Mais au vu de se qu'il a montré ces dix derniers jours, on l'imagine mal passer à travers...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.